Afrisson

Talking Timbuktu

Disques - CD  |   Mali  |  Ali Farka Touré  | Parution : 1994  | Label :  World Circuit

Titres :
1. Bonde
2. Soukora
3. Gomni
4. Sega
5. Amandrai
6. Lasidan
7. Keito
8. Banga
9. Ai Du
10. Diaraby

Avec Talking Timbuktu (World Circuit - 1994) où il invite le multi-instrumentiste américain Ryland Peter Cooder dit "Ry Cooder", producteur de l’album, Ali Farka Touré connaît un succès planétaire avec un couronnement au 37ème Grammy Awards aux USA (1995). Réalisé à Los Angeles en septembre 1993 avec deux musiciens de son groupe Asco, Oumar Touré (congas, chœurs) et Hamma Sankaré (calebasse, chœurs), et des invités tels que Clarence "Gatemouth" Brown (viola), Jim Keltner (batterie), John Patitucci (basse), "Talking Timbuktu" est un hommage à Tombouctou qui fut aux XVe et XVIe siècles un haut lieu intellectuel et spirituel (de l’islam en Afrique).

Le bluesman sahélien y rend hommage aux djélis (griots ) en adaptant l’air traditionnel du répertoire de musique mandingue de kora de l’ex royaume du Gabu, "Diaraby", titre qu’il a joué dans les années 1960 avec le korafola (joueur de kora) Sidiky Diabaté, le père de Toumani Diabaté.

Fiche : Ali Farka Touré (auteur, compositeur, arrangeur, guitares électrique et acoustique, banjo, percussions, njarka, voix) ; Ry Cooder (mando-guitare électrique, toy-guitare acoustique, guitare électrique, guitare wah-wah, mbira, tambourin, mandoline, basse, marimba, accordéon) ; Hamma Sankaré (calebasse, chœurs) ; Oumar Touré (congas, bongos, chœurs) ; John Patitucci (basse) ; Jim Keltner (batterie) ; Clarence "Gatemouth" Brown (viola, guitare électrique)

Production : Ry Cooder
Production exécutive : Nick Gold
Prise de son : Mark Ettel (Ocean Way Recording Studio – Los Angeles)
Mixage : Mark Ettel / Larry Hirsh (Ocean Way Recording Studio – Los Angeles - 1/2/6/10)
Assistant son : Jim Champagne
Mastering : Bennie Grundman Mastering (Los Angeles)

 

par   Nago Seck - Sylvie Clerfeuille  15 mai 2007 - © Afrisson