Afrisson

Biographie

Tanawa

   Côme Mayoukou

Auteur, compositeur et interprète né le 12 juin 1946 à Brazzaville, au Congo, Côme Mayoukou aka Tanawa s’illustre sur la scène congolaise dans les années 1970 avec “Toko Samba” et “Nani Yula” (1976), “Bouléké” (1978) ou “Wa Tu Wa” (1979), des titres afro-pop flirtant avec le funk, la soul, le rock, la rumba congolaise, le soukouss et l’afro-cubain. Celui qui est considéré par certains comme un crooner avec ses interprétations de chansons d’amour et de slows infusera du reggae à son style musical...

En 1973, Tanawa fait ses premiers pas au sein de l’orchestre Les Ombres de Brazzaville de Pierre Mata avant d’intégrer plus tard Bayembi (“Les chanteurs” en lingala), un groupe fondé par le guitariste David Voutoukoulou aka Calvet, un ancien membre des Ombres de Brazzaville. Il faut attendre 1976, alors qu’il est installé en France, pour entendre son premier 45T, Toko Samba / Nani Yula, paru chez Safari Ambiance.

Le passage de cet enfant prodige à “Au saut du lit”, une célèbre émission radiophonique animée à l’époque par Miantouarila Kouba lance définitivement sa carrière. Ses textes poétiques, ses arrangements bien ciselés, son afro-pop flirtant avec le funk, la soul, le jazz, le soukouss, la rumba congolaise et l’afro-cubain, comme le titre “Mwana Mical”, ou ses chansons d’amour comme “Ngwala” séduisent le grand public congolais, dont certains le surnomme “le crooner de Brazzaville”.
En 2009, Tanawa sort Partez sans moi, un album où l’on retrouve la plupart de ses succès remixés.

 

par   Nago Seck  18 octobre 2007 - © Afrisson