Afrisson

Biographie

The Public Opinion Afro Orchestra (POAO)


Groupes Australie | Création : 2008 | Styles :  Afro-beat - Afro-funk - Afro-pop - Afro-rap

Fondé en 2008 à Melbourne, en Australie, sous l’impulsion de Zvi Belling, Ethan Hill aka DJ Manchild et Tristan Ludowyk, The Public Opinion Afro Orchestra (POAO), influencé par le Nigérian Fela Anikulapo Kuti, est un groupe afro-beat aux couleurs afro-funk, afro-rap et soul.

Le groupe

Décidés à monter un groupe, Zvi Belling (basse), Ethan Hill aka DJ Manchild (decks, platines) et Tristan Ludowyk (trompette), trois amis ayant chacun de solides formations musicales, sillonnent les lieux branchés de Melbourne, à la recherche des meilleurs talents. C’est ainsi que The Public Opinion Afro Orchestra (POAO) intégrera Declan Jones (trompette), Kuukua Acqua, Lydia Acqua et Fem Belling (voix), David Marama (guitare, voix), Lamine Sonko (percussions, voix), Simon Edwards (guitare), Nui Moon (percussions), Julian Goyma (batterie), John McAll (claviers), Andy Williamson et Nick Lester (sax) et Peter Slipper (trombone).
Ces musiciens créatifs et expérimentés vont apporter une énergie puissante aux compositions originales du groupe, soutenant des textes conscients et engagés fidèles à l’esprit de l’afro-beat de Fela Anikulapo Kuti.

Two Sides Of The Truth

Après leur passage remarqué au Melbourne International Arts Festival, en 2008, The Public Opinion Afro Orchestra (POAO), invite, en octobre 2009, trois rappeurs pour l’enregistrement du 33 tours Two Sides Of The Truth : l’Australien-Africain N’fa Jones, le Sud-Africain Tumi et le Nigérian Modenine (ou Mode 9). Ce collector sera tiré à 500 exemplaires, dont la moitié distribuée en Grande Bretagne.

Do Anything Go Anywhere

En 2010, The Public Opinion Afro Orchestra (POAO), sort Do Anything Go Anywhere, un album aux couleurs afro-funk, afro-rap et soul, produit par les fondateurs Zvi Belling, Ethan Hill aka DJ Manchild et Tristan Ludowyk, et réalisé avec les rappeurs sud-africain Tumi et nigérian Modenine (ou Mode 9). "Do Anything Go Anywhere" et "Two Sides Of The Truth" sont deux chansonx enregistrées initialement un an plus tôt pour l’album Two Sides Of The Truth.
Pour la réalisation de cet opus, le groupe a fait appel aux rappeurs Tumi (Afrique du Sud, Modenine (ou Mode 9) et Terry Tha Rapman (Nigeria).

La même année, ils participent au Womadelaide (featuring le rappeir sud-africain Tumi), puis en 2011, au Perth International Arts Festival et au Byron Bay Bluesfest.

The System

Un an plus tard, le groupe sort l’album The System, un single marqué par les cuivres de Declan Jones (trompette), Andy Williamson et Nick Lester (sax), Peter Slipper (trombone), mais aussi les percussions de Lamine Sonko.

 

par   Nago Seck  25 septembre 2008 - © Afrisson