Afrisson

Biographie

Themba Mkhize


Artistes Afrique du Sud | Naissance : 1957 | Groupes :  Bayete - Sakhile | Styles :  Mbaqanga - Afro-folk - Afro-funk - Afro-jazz - Jazz - Kwela (Jive)

Themba Mkhize est un pianiste et un compositeur de jazz sud-africain. Sa carrière est marquée par ses passages au sein ddes groupes Sakhile et Bayete adeptes d’un jazz fusion, ses collaborations en qualité d’arrangeur, de compositeur et de directeur artistique avec des artistes comme Hugh Masekela, Miriam Makeba, sibongile Khumalo et bien d’autres et ses compositions solo marquées par un style aux confluents du jazz post-bop, du jazz funk et d’influences sud-africaines dont la richesse harmonique des chants zulu isintu et la puissance rythmique du mbaqanga. Ses principaux tubes : « Shosholoza », « Es’Mobeni », « Ngihamba Nawe »,« Light of Our Life », « Siyabonga Khongisa », « Yiyo », « west street », « Nomathemba ».

La période Sakhile et Bayete

Né en 1957 , dans le KwaZulu Natal, Themba débute le piano classique à 7 ans, découvre le jazz au lycée, bientôt repéré par un groupe local, Dukes Combo. En 1981 débute sa carrière professionnelle eau sein du groupe Sakhile, avec qui il signe deux albums, Sakhile et New Life. Trois ans plus tard, le pianiste rejoint Bayete avec qui il restera 10 ans. Durant cette période, Themba Mkhize participe en compagnie de Jonas Gwangwa, Hugh Masekela, Dorothy Masuka, Letta Mbulu, et Condry Ziqubu à la comédie musicale Buwa de Caïphus Semenya . Le spectacle tournera au Nigeria , au Ghana, au Sénégal, au Burkina Faso, en Libye, en Ethiopie et au Zimbabwe. A son retour , il participe avec Bayete à la comédie musicale Baby Come Duze.

Les collaborations

En 1991, cet artiste talentueux travaille avec Hugh Masekela sur l’album Sekunjalo, tourne avec lui aux Etats-Unis et en Europe et joue un rôle de premier plan dans l’enregistrement de Hope sorti en 1994. Bientôt directeur musical de Hugh Masekela, il participe à la tournée américaine et européenne de Miriam Makeba. A son retour en Afrique du sud , il produit Ancient Evenings, le premier album de Sibongile Khumalo. Co- fondateur de la maison de production Thella Music avec Stella Khumalo et propriétaire de Mavovo studios, il compose des musiques publicitaires et collabore avec des artistes comme Sibongile Khumalo , Vusi Khumalo et Khaya Dlamini.

Le virage solo

En 1999, il signe son premier album solo, Tales from the South , combiné de chants zulu (Isintu) et d’improvisations jazz, une première oeuvre solo qui révèle au public sud-africain et international ses talents d’arrangeur, de compositeur et de pianiste. Suivront bientôt de nombreux albums mariant un style post bop, afro-funk, afro-jazz aux couleurs sud-africaines : Lost & Found (2001), Hands on (2004), The Collection(2006). Scenes from South Africa (2008), Shosholoza(2010).

 

par   Nago Seck  29 octobre 2013 - © Afrisson