Afrisson

Biographie

Thokozani Langa


Artistes Afrique du Sud | Naissance : 1972 | Styles :  Mbaqanga - Maskandi (Maskanda)

Auteur, compositeur, Thokozani Langa alias « uSomnandi » est un des artistes les plus respectés du maskandi, un genre qu’il renouvèle musicalement et par ses textes évoquant des thématiques contemporairens. En 2007, il a été nommé "meilleur artiste masculin de l’année" aux SATMA (South African Traditional Music Awards), en 2010, il a reçu le Sama Award (south African Music Award) du meilleur artiste de maskandi et deux ans plus tard le SAMa du meilleur album de maskandi pour l’album I-Protection Order. En reconnaissance de sa contribution à la culture zouloue, le maire de Durban lui a offert une vache, symbole fort dans la communauté zouloue.

Originaire de Mahlabathini., Thokozani Langa a été initié au chant en 1994 par son oncle, Musa Shabalala avec qui il enregistre son premier album. Quatre ans plus tard, le producteur de maskandi Phathaphatha Ngcobo l’aide à enregistrer son second album qui sera un vrai succès national.

En 2004, il signe un contrat avec Bula Music et sort son troisième album, Ipeni Nephepha qui attire l’attention des médias et fait de lui un des artistes les plus en vue de la scène mbaqanga et maskandi grâce à une nomination aux SAMA Awards (South African Music Awards). Ses titres sont retransmis dans de nombreuses radios du pays et sur l’émission de TV très populaire « Ezodumo ». En 2005, cet album est nominé aux SAMA dans la catégorie "meilleur album de maskandi", une nomination renouvelée l’année suivante pour son nouvel album, Lishonil’ Ilanga dans la catégorie , meilleur album de mbaqanga.

Un conflit l’oppose à cette période à Bhekumuzi Luthuli qui l’accuse de plagiat. mais Thkozani Langa sort alors un nouvel album, Phuma Kimi. qui le propulse en 2007 Meilleur artiste masculin aux SATMA (South African Traditional Music Awards). En 2012, Il obtient le SAMA du meilleur album de maskanda pour l’album I-Protection Order.

Ses textes puisent dans le répertoire traditionnel mais évoquent également les problèmes de la société sud-africaine d’aujourd’hui.

Source : http://www.bulamusic.co.za

Traduit de l’anglais et adapté par Sylvie Clerfeuille

 

par   Nago Seck  23 septembre 2013 - © Afrisson