Afrisson

Biographie

Dieuf Dieul de Thiès


Groupes Sénégal | Création : 1978 | Styles :  Musique Mandingue - Afro-cubain - Afro-fusion - Afro-jazz

Fondé en 1978 à Thiès, à 70 kilomètres de Dakar, au Sénégal, sous l’impulsion des chanteurs Assane Camara, Gora Mbaye, Bassirou Sarr et du guitariste Pape Seck, le groupe Dieuf Dieul ("donner et recevoir" en wolof) propose un crossover afro-mandingue et afro-jazz. Leur afro-fusion intègre mbalax, musique mandingue, afro-cubain, afro-jazz, pop, et parfois même funk… le tout chanté en wolof, en malinké ou en bambara (mandingues). Dieuf Dieul de Thiès s’illustre réellement sur la scène nationale avec l’album "Aw sa Yone vol.1", réalisé initialement en 1980 par réalisé par Moussa Diallo, auteur-compositeur, arrangeur, bassiste, chanteur et conteur né à Paris (France), grandit au Mali et vivant au Sénégal.

Le groupe

Dieuf Dieul, qui a reçu divers autres artistes, est composé à ses débuts, de Pape Seck (chef d’orchestre, guitare), Ibou Diallo (basse), Doudou Léon (guitare rythmique), Cheikh Ndiaye (batterie) El Hadji Ngom et El Hadji Diouf (percussions), Gora Mbaye et Mamadou Bassirou Sarr aka Bass Sarr (voix). L’orchestre sera rejoint par le chanteur Assane Camara lors d’une de leurs tournées en Gambie.
La sortie de leur cassette "Galo", produite en 1982 par le label Ballot Records leur offre une vraie visibilité internationale. En 1993, le label Téranga Beat de l’homme d’affaires grec Adamantios Kafetzis réédite l’opus "Aw sa Yone vol.1", contribuant ainsi à leur renommée. En 2002, ils sont, avec le Royal Band de Thiès, de "Meanwhile in Thiès", une compilation réalisée par le label Dakar Sound.

Représentant des jeunes de cette sous-région qui se reconnaissent en eux, tout comme Waflash, autre groupe populaire de Thiès, Dieuf Dieul parle de divers thèmes, dont les problèmes des sous-régions, l’exode rural, le vivre ensemble, la justice sociale, la liberté d’expression, ou encore la globalisation du monde actuel. La sortie de leur premier opus "Aw sa Yone vol.1" ("Suivre ta voie" en wolof) leur permet de sillonner diverses villes de la sous-région et du Sénégal.

Aw sa Yone vol.2

Séparé en 1983, après 4/5 ans d’existence, sans sortir des enregistrements déjà réalisés, le groupe se reforme en 2015 sous l’impulsion du label Teranga Beat de l’homme d’affaires grec Adamantios Kafetzis, et leurs albums sont enfin édités. Paraît alors en 2015 chez Téranga Beat "Aw sa Yone vol.2", deuxième opus de Dieuf Dieul, laisse entendre des chansons marquées par des tambours sabars du mbalax ("Am sa waye"), des soli de cuivres ("Nianky"), des guitares tournoyantes aux parfums afro-cubains ("Rumba Para Parejas") ou de l’afro-folk ("Jirim").

Bassirou Sarr et Africando

Bassirou Sarr aka Bass Sarr rejoindra en 2006, en même temps que Pascal Dieng, le groupe afro-cubain Africando, initié par le producteur sénégalais Ibrahim Sylla de Syllart Productions, avec le directeur artistique et arrangeur malien Boncana Maïga. Il posera sa voix de ténor dans certains albums "Ketukuba" (2006), "Classic Titles - Very Best Of Africando" (2007) et "Viva Africando" (2013) de cette formation panafricaine.

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson