Afrisson

Biographie

Tino Baroza

   Antoine-Emmanuel Tshilumba Baloji
Artistes Congo Kinshasa | 1930-1968 | Styles :  Rumba congolaise

Né en 1930 à Boma, province du Bas congo, Tshilumba Wa Balodji alias Tino Baroza est guitariste, auteur et compositeur de la scène rumba au Congo. Formé à la guitare par Zacharie Elenga et Dechaud, Il s’est fait connaître par la finesse de son jeu, ses belles harmonies et ses compositions comme "Jamais Kolonga", "Nabanzi Yo Gertrude", "Tika Lofundu " et bien d’autres.

Les années Opika : Zacharie Elenga et Dechaud

Antoine-Emmanuel Tshilumba Baloji débute sa carrière musicale aux Editions « Opika » en 1950 au sein de « Bana Opika » où s’illustre le grand guitariste Zacharie Elenga. Formé par ce dernier et par Charles Mwamba « Dechaud » , il s’impose entre 1957 et 1958 dans l’orchestre Rock A Mambo et dans le Rock-African (fusion de Rock a Mambo et de l’ African Jazz) par son jeu de guitare complexe et raffiné. Son sens des harmonies se révèle dans des titres comme « Zungu ya loso », « masanga pe falanga » et « Lily et Germaine » et son jeu original en accords (la mode est aux arpèges) dans « Panchita », « Mi cancion », « Jalousie », trois compositions de Nino Malapet.

Les éditions Ngoma et joseph Kabasele

En 1959, il enregistre pour les éditions Ngoma avec le Beguen Band. qui se sépare en 1960 et donne naissance à deux formations rivales : Le Beguen Jazz de Charles Tchade et le « Kin Kassonade « de Baloji « Tino Baroza. ». Il s’envole à la même période à Paris pour quelques enregistrements avec Joseph Kabasele où ses talents de compositeur font merveille dans des titres comme ’Jamais Kolonga" et "Bamonaki yo".

Fin tragique à Yaoundé

Exilé pendant plusieurs années au Cameroun, il décède en 1968 à Yaoundé fauché par un camion : cet artiste majeur de la scène congolaise sera inhumé à Kinshasa laissant le souvenir d’un guitariste virtuose et d’un compositeur inspiré.

 

par   Nago Seck  12 septembre 2013 - © Afrisson