Afrisson

Biographie

Tita Nzebi

   Huguette Leckat
Artistes Gabon | Naissance : 1974 | Styles :  Afro-blues - Afro-folk - Afro-fusion - Afro-jazz Site internet

Originaire de Mbigou au sud du Gabon, Huguette Leckat aka Tita Nzebi développe de l’afro-fusion mêlant "nzebi" (musique traditionnelle de sa région), blues, jazz, folk ou rumba.

Ecole de musique

Tita Nzebi s’oriente vers la musique en 1995, l’année de son Bac, choisissant pour les épreuves pratiques de l’examen la musique plutôt que la couture où elle excelle. Le professeur de musique Yves Henri Mbeng Ndong l’encouragera dans cette voie.

Mbiss miti

Elle s’initie ensuite à la musique traditionnelle "nzebi" de sa région qui est riche en sonorités comme les rythmes festifs "laka" (danse pygmée), "saba" (conte), "mikôkô" (circoncision), "ndjobi" (danse masculine) ou "nièmbè" (danses féminines). Tita Nzebi intègre en 1998 le groupe Ngumi de Sam Mapindi Tsoumbou, perfectionnant technique vocale… C’est à Paris où elle arrive la même pour des études universitaires qu’elle développe ses talents d’auteure-compositrice en réalisant personnellement des créations tirées de la musique "nzebi" comme "Weniwe", "Oyo", "L’sama kane" ou encore "La goutte d’eau", des titres gravés en 2008 sur le maxi single "Mbiss miti" (derrière les arbres) réalisé par le Congolais Sec Bidens. Depuis, Tita Nzebi multiple les prestations scéniques en compagnie d’Elias O’regan (guitare).

Métiani

Après ce maxi single qui a contribué à lancer sa carrière, Tita Nzebi sort son premier opus "Métiani", réalisé par l’ingénieur du son Serge Guelon. Il comprend 14 chansons, dont "Fulani", "Weyi a mama", "L’sa ma kane", "Ba chimbi na ba kadi" (un titre de Touré Kunda), "Bo na bo" ou encore "Bol’a Ngu".

From Kolkata

Après son maxi single "Mbiss miti" (2008) et son premier opus "Métiani" (2011), Tita Nzebi revient en 2019 avec son second album, "From Kolkata". Il comprend certains titres composés par la chanteuse il y a plusieurs années, comme "Sôle Moyi a wè", "La caravane passe" (EP "Mbiss miti"), "Dictature inavouée" et "Bayéndi", déjà entendus sur disque, sur scène ou via des vidéos en ligne.
C’est lors de sa première tournée en Inde, à Kolkata (ex Calcutta), que l’artiste a finalisé l’écriture des titres jusque-là inachevés et composé d’autres. En partant là-bas, elle avait quelques idées pour un éventuel prochain album. A son retour, elle avait une idée bien précise de cet album d’où ce titre. Tita Nzebi y aborde des thèmes qui lui sont chers : la famille d’abord avec "Ba ngu" (les mères), le respect de la dignité humaine avec "L’ghôbe" (le respect), la dictature au Gabon, son pays d’origine ainsi que le silence des "gens bien" à ce sujet dans "Dictature inavouée", "La caravane passe" et "Mindombe" (les gardiens, les sentinelles).

"From Kolkata" a été entièrement arrangé et réalisé par la chanteuse et ses fidèles musiciens : Serge Ananou à la guitare, Ivan Réchard à la bassiste, Georges Dieme à la batterie. En dehors du titre "L’kwèle" (le mariage), une collaboration entre Sec Bidens et Tita Nzebi. Elle a également collaboré avec des artistes rencontrés en Inde : Titash Sen, Gobinda Das Bairagya et Sandip Bag sur les titres "Baûl Song" et "From Kolkata".
"From Kolkata" sera présenté en live lors de son concert du 6 avril 2019 au Café de la danse à Paris, en France.

 

par   Nago Seck  28 mars 2008 - © Afrisson