Afrisson

Présentation

Les Trompes de Centrafrique - Trokodé

Les Broto et Trokodé sont des troupes de souffleurs faisant partie du groupe ethnique Banda, majoritaire en République Centrafricaine. Leurs instruments sont taillés dans les racines de bois rongés par des termites. Les cors sont fabriqués à partir des cornes d’animaux. Chaque instrument donne une note unique de do à do, soit d’une octave.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

Longues de 20 centimètres à 2 mètres, elles sont accordées lors de leur fabrication selon l’échelle pentatonique et groupées par ’familles’ de 5 instruments (registres aigu, médium haut, médium grave, grave). Chaque trompe n’émet qu’une seule note, à l’exception des instruments en cornes qui peuvent réaliser des trilles et des broderies, le combiné de ces notes créant une polyrythmie complexe.

Les ensembles de trompes sont des fanfares traditionnelles dans laquelle chaque musicien improvise selon un schéma particulier. Les Broto et les Trokodé imitent le chant et danse des animaux, en particulier des oiseaux sauvages. Le spectacle prend en compte des rituels sur la circoncision appelés » Ganza » chez les Banda. Le répertoire des Broto et des Trokodé comprend des chants de guerre, référence à l’époque où chaque tribu se défendait contre des envahisseurs.

Les troupes ont à leur actif plusieurs tournées mondiales.

Sources : http://www.photo-voyages.com/portfo... et http://maziki.fr

 

par   Sylvie Clerfeuille  10 juin 2012 - © Afrisson