Afrisson

Biographie

Uncle Rex

   Rex Mukubonda
Artistes Zambie | Styles :  Afro-jazz

Guitariste, chanteur et compositeur, Rex Mukubonda alias Uncle Rex est considéré comme une des figures du jazz zambien. Fondateur du groupe de gospel Reality, il a accompagné des artistes comme JK, Joe Chibangu, Maureen Lilanda, et Jane Osborne. Il a signé deux albums personnels, Fingerspeech et This is me entre jazz, jive sud-africain, kalindula, R&B et soul.

Hotline

Sixième fils d’une fratrie de 10 enfants, d’un mécanicien des chemins de fer Uncle Rex est né à Kabwe et a fait ses études secondaires à Ndola, initié à la guitare très jeune par son père et son frère JJ. Sa carrière professionnelle débute dans les années 1980 à Ndola au sein du Hotline, un groupe très populaire de la région. Dans une période où domine le disco, le groupe choisit le jazz, une option pour le moins originale. Rex rejoint ensuite Master Q1, une formation très populaire de la Copperbelt puis Lifasi (le monde en lozi).

La période gospel

En 1986, il s’installe à Lusaka et monte une chorale gospel, Glory Singers, qui se fraye un nom dans les réseaux de musique gospel. Après la disparition du groupe il rejoint le groupe Shine On, avant de devenir un des membres fondateurs de Reality, groupe de gospel très populaire. L’artiste se fait alors remarqué sur la scène nationale pour ses compositions gde gospel. Soutenu par le pasteur Helmut Reuter, le groupe enregistre deux albums qui connaîtront un certain succès.

Fingerspeech

En 2002, Rex se lance dans une carrière solo et devient musicien de studios enregistrant avec les plus grandes stars du pays comme JK, Marsha Moyo, Maureen Lilanda, et Joe Chibangu. Fin 2003 , il enregistre enfin son premier album solo, Fingerspeech, sorti en 2004 sous le label Mondo Music. Uncle Rex a accompagné à la guitare l’évangéliste américain Bennie Hinn lors de sa tournée zambienne. Il a également joué avec Jagari Chanda, leader du groupe de zamrock et avec Paul Ngozi.

This is me

En 2010, il joue une série de classiques de jazz avec le musicien Ras Willy, chanteur et percussionniste. et les chanteuses Viola révélée par le concours « Celtel Star », Rachel Bota du projet « Daughters of Africa » et la chanteuse de cabaret Mukuni Mulundika. La même année, Uncle Rex signe son second album solo, This is me.

Sources : Calabash music, et Post Newspaper Zambia

traduit de l’anglais et adapté par Sylvie Clerfeuille

Ecoutez sa musique :

http://www.sternsmusic.com/disk_inf...

Pour acheter son disque, cliquez sur le lien Amazon à droite de la page.

 

par   Sylvie Clerfeuille  26 août 2012 - © Afrisson

Bibliographie