Afrisson

Biographie

Vincent Zanetti


Artistes Suisse | Naissance : 1965 | Groupes :  Djinn Djow - Kala Jula - Les Palabres Bleues | Styles :  Musique Mandingue - Blues - Jazz - Musique acoustique

Né en 1965 en Suisse, Vincent Zanetti est auteur-compositeur, arrangeur, producteur et multi-instrumentiste (guitare, zena, djembé, tama (talking drum), carignan, calebasse, jabara (shekere), kamélé ngoni). Cet ex étudiant d’histoire et de philosophie à l’Université de Genève se formé à l’école de quelques-uns des plus fameux maîtres tambourinaires traditionnels africains, devenant un percussionniste spécialisé dans l’accompagnement des danses et musiques d’Afrique de l’ouest. Musicien éclectique, Vincent Zanetti navigue entre musique acoustique, musique mandingue, blues, jazz, folk et électro

Apprentissage des percussions

Dès 1982, Vincent Zanetti participe à des concerts de musique irlandaise, jouant de la guitare, du bouzouki et du bodhran. A partir de 1986, il fait son apprentissage des percussions mandingues et wolof, dont le djembé et le sabar, au Mali, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, en Guinée et au Sénégal, auprès de maîtres-percussionnistes reconnus : Soungalo Coulibaly (Mali), Mamady Keïta (Guinée),Doudou Ndiaye Rose, Ady Thioune, Mamadou Fall "Madou Khule", Maciré Dramé et Mamadou "Oula" Diao (Sénégal), Mahama Konaté (Burkina Faso)...

Parcours

En 1989, Vincent Zanetti commence à enseigner la percussion et à accompagner les cours de danse d’Anne-France Brunet, de Casimir N’Zoulou, ainsi que les stages donnés en Suisse par Sarata Sonko, Djibril Sané, Djonkunda Ndaye et Awa Sonko.
La même année, il fonde la Compagnie Djinn Djow avec laquelle il crée des spectacles et tourne en Suisse, en France et en Allemagne de 1989 à 1993. De 1993 à 2004, il est directeur artistique au sein de l’ensemble du légendaire maître malien du djembé Soungalo Coulibaly (décédé en 2004), avec lequel il tourne en Europe. Parallèlement, il crée "Congrès de griots à Kankan", une comédie musicale tirée d’un texte de Francis Bebey, et présentée en Suisse, en France et en Italie (1994-1995). Il fait aussi trois tournées suisses avec le chanteur-guitariste malien Bassi Kouyaté (1997-1998), tout en assurant des collaborations régulières avec les Cahiers de musiques traditionnelles.

A partir de mars 1995, il anime une émission consacrée aux musiques traditionnelles du monde sur les ondes de la Radio Suisse Romande (RSR) - Espace 2 : "Ethnomusique", puis "L’écoute des mondes". S’ensuivent de nombreuses invitations pour des festivals (Canada, Guinée, Géorgie, Tunisie, Maroc...). En avril 1997, il assure une mission ethnomusicologique au Sénégal pour la Radio Suisse Romande Espace (RSR) - Espace 2, enregistrant des musiques rituelles des Joola (Diolas) de Casamance. L’année 2000 le voit jouer et diriger l’instrumentation pour un concert spécial donné par Youssou Ndour au gala de la fondation "Foot du Cœur", au Casino de Montreux (Suisse), puis tourné en Suisse et en France avec le chanteur malien Boubacar Traoré “Kar Kar”.

En 2001, Vincent Zanetti est directeur artistique du Festival Notes d’équinoxe, manifestation biennale co-produite par la ville de Delémont et la Radio Suisse Romande Espace 2. En 2002, il remporte le Prix d’Encouragement de l’Etat du Valais, avec la Compagnie Djinn Djow.

En 2005, il crée, avec Franco Mento, Siaka Dabaté, Laurent Bruttin et Jean-Philippe Zwahlen, Les Palabres Bleues, une rencontre musicale entre musiciens de jazz, de blues, d’électro et des traditions sahéliennes. la même année voit la création du Centre Culturel Bougou Saba à Siby (Mali), dont il devient l’ambassadeur pour la Suisse et l’international.

Après une nouvelle tournée en Suisse et au Mali avec la Compagnie Djinn Djow, en 2006, puis la direction artistique, en 2009, du festival des Musiques des montagnes du monde, sur l’alpage d’Anzère (Valais), Vincent Zanetti enregistre en 2009 l’EP "Siniya Na Kônô" avec Djinn Djow.
En 2010/2011, il dirige deux tournées de concerts villageois dans la partie malienne du Mandé. A la tête d’une déclinaison malienne du Djinn Djow, comprenant six artistes traditionnels mandingues, dont le donso djéli Sidikiba Coulibaly, le djembéfola Ténémagan "Boyini" Keïta et les griots Mamadou et Samba Diabaté, ainsi que les danseuses Anne-France Brunet et Awa Sonko : 12 concerts entre décembre 2010 et janvier 2011.

Kala Jula

A partir de 2012, Vincent Zanetti se consacre aussi au duo Kala Jula, formé avec le djéli (griot) Malien Samba Diabaté (Auteur-compositeur, chanteur et multi-instrumentiste (guitare, balafon, djéli ngoni)). Ensemble, ils ont sorti chez Buda Musique les opus "Kala Jula" (album éponyme - 2012), "Sangoyi" (CD -2015) et "Mande Kulu" (CD – 2017).

Discographie

En tant que musicien, co-arrangeur, producteur et directeur artistique :
Mande Kulu (Samba Diabaté & Vincent Zanetti) – CD – 2017 - Buda Musique
Sangoyi (Samba Diabaté & Vincent Zanetti) - CD - 2015 - Buda Musique
Kala Jula (Samba Diabaté & Vincent Zanetti) - CD - 2012 - Buda Musique
Siniya Na Kònò (V. Zanetti & Compagnie Djinn Djow) - CD - 2010 - Djinn Djow Productions / Buda Musique
Les Palabres Bleues - CD - 2006 - Arion
Foot du Cœur (P. Rinaldi, J. Lagger, Kara & V. Zanetti) - CD - 2000 - Foot du Cœur
Sankan Wulila - Musiques et rythmes du Mali - CD - 1999 - Arion
Djinn Djow (Chants et musiques du Mali) - Bassi Kouyaté & Vincent Zanetti - CD - 1996 - Djinn Djow Productions

 

par   Nago Seck  17 mars 2008 - © Afrisson