Afrisson

Biographie

Voginha


Artistes Cap-Vert | Naissance : 1961 | Groupes :  Mindel Band | Styles :  Batuque - Coladeira - Folk - Morna - Musique acoustique

Né en 1961 sur l’île de Boa Vista, au Cap-Vert, où son guitariste de père, Tazinho, était connu pour avoir enregistré l’un des premiers albums de musique capverdienne, Voginha grandit (et vit encore aujourd’hui) à Mindelo, où il développa ses talents de guitariste au contact de grands noms comme Luis Rendall, Ti Goy ou en compagnie de Bau et de Vasco Martins. Arrangeur, auteur et compositeur éclectique, éclectique, Voginha navigue entre musique acoustique, folk, morna, coladeira, batuque ou encore jazz-rock.

Festival de Baia Das Gatas

En 1978, Voginha forme avec Dudu Araujo et Tito Paris le groupe Seis Joven, avant de rejoindre en 1980 la formation Wings. Trois ans plus, il intègre, avec Vasco Martins, le groupe VTPV. Voginha et Vasco Martins font partie de ces jeunes mindelenses qui, sous l’influence de leur intérêt pour le jazz-rock, développèrent des expériences musicales. En 1984, avec son ami Vasco et Dany Mariano (ex-Kings) qu’il rencontre régulièrement à la galerie Nhô Djunga , il forme le groupe Gota d’Aga. A la recherce de lieux pour ses concerts, le groupe sera à l’origine de la création du festival de Baia Das Gatas, sur l’île de São Vicente, sans imaginer le succès que cet événement allait connaître ultérieurement. Voginha y jouera avec plusieurs autres musiciens du pays, dont Bau et Hernani.

De 1986 à 1988

En 1986, Voginha et Vasco Martins enregistrent "Vivências ao Sol", une adaptation vinyle de "Reflexos de Acácia", une K7 produite deux ans plus tôt. En 1988, Voginha participe avec Dany Mariano et Tey Santos au projet Pedra de Calçada de l’auteur-compositeur, guitariste et chanteur portugais Alberto Ferreira Paulo aka Paulo Gonzo, qui enregistrera l’album "Apartheid". En 1988, Voginha remporte le concours du meilleur guitariste soliste, lors d’un hommage, à l’Assemblée Nationale du Cap-Vert, à Luis Rendall, l’un des grands maîtres de la guitare capverdienne.

De 1990 à 1996

En 1990, sous l’impulsion de José da Silva (producteur de Cesaria Evora), Tey Santos, Humberto Ramos, Bau et Voginha créent le groupe Mindel Band qui enregistre en 1991 son unique opus, "Mindelo", et accompagne Cesaria Evora en studio lors de l’enregistrement de l’album "Mar Azul". L’année suivante, Mindel Band investit la scène du festival de Baia Das Gatas.

L’année 1994 le voit Participe à l’enregistrement de "Top d’Coroa", premier album solo de Bau. Cette même année, il collabore au projet "Lisbonne, capitale européenne de la culture" de la chorégraphe portugaise Clara Andermatt, qui s’intéresse fortement à la culture capverdienne. En 1996, Voginha et Vasco Martins enregistrent le CD "Dôs", une refonte de l’ancien album "Vivências ao sol" sorti dix ans plus tôt. Dans cet album sorti en 2000 chez Mélodie, ils rendent hommage à travers "Homenagem a Luis Rendall" à Luis Rendall.

De 1998 à 2001

1998 le voit jouer pour le spectacle "Uma história da dúvida" de Clara Andermatt, qui a aussi fait appel à Orlando Pantera et à l’inoxydable Senhor Malaquias. Le morceau "I am a professional" sera enregistré sur l’album du spectacle "DanDau".

La même année, il participe à l’enregistrement de l’incontournable album "Coraçon Leve" que Vasco Martins a composé pour Herminia. En 1999, Zenaida Chantre reprend, sur son album "Amdjer", les morceaux "Casa Branca" et "Junior" composés par Voginha. L’année en 2001 voit Voginha sortir son album "Felicidade", comprenant des adaptations de "Boa Vista Nha Terra" de Tazinho, "Batuko" d’Orlando Pantera et "So What" de Miles Davis.

De 2002 à 2007

En 2002, Voginha participe à l’enregistrement des albums "Lágrima e súplica" de Maria Alice et "Mornas de Santo Antão" du chanteur Homero Fonseca, avec son ami Bau à la direction musicale, avant de participer au Festijazz de Mindelo.

En 2004, Voginha dirige une partie de l’enregistrement de l’album "Identidade" de Jorge Humberto. Deux ans plus tard, il est à la guitare sur le second album "Do Sal" d’Herminia, et participe à l’enregistrement de "Nos cantador" de Dudu Araujo.

En 2007, Bau et Voginho sortent "Relembrando os Mestres", un album comprenant des chansons comme "Morna Mornegro", "Solo Rendall In A", "Sal Rei" ou encore "Sodade". Il s’agit d’un hommage aux grands guitaristes capverdiens : Bau et Voginha interprètent des thèmes composés ou joués par les plus grands noms de l’archipel : Luis Rendall, Tazinho, Taninho, Vasco Martins, Angelo Lima, Humbertona, Toi d’Bibia, Toy Vieira, B. Leza.

Anthologia Acústica

Au fil des années, Voginha est devenu l’un des guitaristes les plus pointus au Cap-Vert, où il participe à de nombreux concerts, souvent en duo avec son complice Bau avec qui il a enregistré en 2014 l’album "Anthologia Acústica". Ils y reprennent des compositions de Luis Rendall, Betu, Nhelas Spencer, Malaquias Costa, B. Leza, Tazinho, Fidjinho D’ Chiquinha, Jon Rendall, Kim Alves, Olavo Bilac et Morgadinho de Voz di Cabo Verde.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson