Afrisson

Biographie

Werrason


Artistes Congo Kinshasa | Naissance : 1965 | Groupes :  Wenge Musica | Styles :  NdomboloSite internet

Né le 25 décembre 1965 à Kikwit dans la province du Bandundu à l’est de Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC), Ngiama Noël Makanda dit « Werrason » (ou Werra Son) découvre à 12 ans le monde musical en chantant dans la chorale de l’église protestante de Cebezo à Kinshasa. En 1981, il fonde, avec une bande de copains dont Adolphe Dominguez et JB Mpiana, Wenge Musica, un groupe adepte de ndombolo.

Wenge Musica

Une des formations phares du style ndombolo des années 1980 / 1990, Wenge Musica comptait dans ses rangs Didier Masela (basse), Patient Kusangila, Alain Makaba, Alain Mwanga Zing-Zong (guitares), Désiré (claviers), Titina Al Capone, Maradona (batterie), des chanteurs Blaise Bula, Alain Mpelasi, Marie-Paul, Manda Chante, Aimé Bwanga…
Wenge Musica s’illustrera avec des albums comme Wenge Musica vol1 & 2 (1994) et surtout Pleins feux (1996).
A leur scission en 1997, plusieurs groupes verront le jour, avec pour dénominateur commun, « Wenge » : en compagnie d’Alain Makaba, Blaise Bula, Alain Mpelasi, Roberto Ekokota, Tutu Kaludji et Aimélia Alias, JB Mpiana lance Wenge Musica BCBG (ou Wenge BCBG). Adolphe Dominguez fonde Wenge Tonya Tonya), Didier Masela, Wenge Musica 4x4, Marie Paul, Wenge El Paris, Aimé Bwanga, Wenge Kumbela, Manda Chante, Wenge Référence, et Blaise Bula, Wenge Pondération 8... Quant à Werrason, surnommé « le roi de la forêt », il monte avec Adolphe Dominguez Wenge Musica Maison Mère, s’illustrant notamment avec Force d’intervention rapide (1998), un album fidèle au ndombolo. Plus tard, les deux choisissent de faire chacun de son côté une carrière solo.

Suivent Solola Bien, sur la protection des singes Bonobo (disque d’Or en 1999 avec plus de 100.000 exemplaires, Meilleur Album congolais de l’année 2000) et un concert au Palais Omnisports de Paris-Bercy en France devant plus de 20.000 spectateurs (septembre 2000).

Werrason et Manu Dibango

Un an plus tard, Werrason enregistre Kibuisa Mpimpa (JPS – 2001), réalisé avec Manu Dibango, Makoma et Pit Baccardi au rap. Ce double album lui vaudra le prix de « Meilleur chanteur africain » aux Kora Awards à Sun City en Afrique du Sud. De 2002 à 2005, il fait plusieurs tournées dont une étape au Zénith de Paris. Il collabore ensuite avec plusieurs artistes sur divers projets : « guest » de Manu Dibango pour un concert à l’Olympia, Passi, Doc Gyneco, Pit Baccardi, Benji de Neg Marron ou encore Akil. Son concert à Kikwit, sa ville natale, réunira plus de 200.000 personnes en 2005. L’année 2006 le voit faire un duo avec le Jamaïcain Shaggy. Werrason réalise ensuite Sous-sol, une première expérience de fusion, suivi de Temps présent, d’un concert au Zénith de Paris (2008) et de Simply the Best of (2009) au beat world.

Werrason et Mohombi

En 2013, Werrason invite Mohombi, un chanteur et danseur congolais-suédois basé en Suède, sur "I Found A Way", un single afro-dance mêlant ndombolo et soca.
Produit par La Clique Music, le label des frères Mohombi et DJ Djo (Group Avalon), "I Found A Way" connaît un réel succès sur les plates-formes de téléchargement (plus de 380.000 vues sur youtube).

 

par   Nago Seck  1er mai 2007 - © Afrisson

News

Werrason