Afrisson

Biographie

Woya


Woya (en référence au cri de la chauve-souris) a été créé en 1984 dans la ville de Divo par Marcelin Yacé et le producteur François Konian à l’initiative du maire de Divo. L’orchestre regroupait des jeunes ruraux, de moins de 20 ans dont Manou Gallo à la basse (alors âgée de 13 ans), David Tayorault, Marino, Tipo, Diby, et Tiane (Detchéké Christiane). Leur musique, combinant afro-zouk, mapouka, afro-pop et style fanfare, s’est imposée avec des tubes comme "Kacou Ananzé" et "Chèque sans provision".

Dissout en 1988, recréé en 1990 (année du départ de César Anot pour la France), puis en 1998, sans succès, Woya est marqué pour une grande douleur, avec la mort de Marcellin Yacé en 2002 tué d’une balle, le 19 septembre 2002 à la Cité des Arts à Cocody (Abidjan) au sortir du Studio Yacé Bros, lors de la tentative de coup d’État aboutissant à une guerre civile.

Formation phare de la scène ivoirienne des années 1980, Woya a enregistré plusieurs albums : Ewé (1987), Kacou Ananzé (1992), Il faut l’argent / Mama Feza (45T) et Come Back (1998), L’indispensable (1999) et Aujourd’hui, Toujours (2004).

Membres du groupe :
Marcellin Yacé : producteur, claviériste, arrangeur, chanteur
César Anot : basse
David Tayorault : voix lead
Manou Gallo : basse, voix
Marino (décédé le 17 janvier 1998) : guitare
Billy Syncop : batterie
Tiane aka Detchéké Christiane : voix, chœurs

 

par   Nago Seck  7 mars 2008 - © Afrisson