Afrisson

Biographie

Xalam 1


En 1965, alors que le Sénégal baigne dans l’afro-cubain (salsa), un étudiant passionné de musique, Sakhir Thiam désire monter à Dakar une formation et moderniser la musique sénégalaise, s’entoure alors d’un manager, Tanor Dieng, et de jeunes auteurs - compositeurs dont Cheikh Tidiane Tall (arrangeur, guitare, claviers), Seydina Insa Wade (guitare, voix), Idrissa Diop (percussions, voix), Tidiane Thiam et Mbaye Fall aka Otis (voix), Magaye Niang (batterie, voix), Madiama Fall (percussions), Ayib Gaye (timbales), Moustapha Diop (saxophone)…et dans un souci d’authenticité, choisit comme nom d’orchestre, Xalam (appelé Xalam 1), en référence au luth traditionnel de 3 à 5 cordes d’Afrique de l’Ouestt. Le groupe ainsi créé décide alors de lancer un nouveau répertoire afro-jazz ou afro-pop sénégalais, fusion de sonorités africaines (mbalax, musique pulaar (peule), musique mandingue), de pop, jazz, soul, blues, [rhythm’n blues>11598].
La fin de l’aventure de cette formation éphémère aura lieu en 1971…

Un an après la fondation du groupe, Sakhir Thiam, devant rejoindre la France pour poursuivre ses études en mathématiques, initie Cheikh Tidiane Tall, alors joueur de tumba, à la théorie musicale et lui donne les notions de base de la guitare et lui propose de devenir le chef d’orchestre de Xalam 1.

En 1970, séduit par la voix particulière du non-voyant Pape Niang, Cheikh Tidiane Tall lui propose d’intégrer le groupe comme chanteur. Xalam 1 découvre alors un jeune artiste au potentiel immense. En effet, avant de s’initier à la batterie au sein de la formation, Pape Niang a fait ses premiers pas dans la musique en découvrant l’harmonica et en écoutant les grands chanteurs de jazz, de soul et de [rhythm’n blues>11598] qu’il imite à la perfection : Louis Armstrong, Ray Charles, Otis Redding, James Brown … Suite à la tournée en Afrique francophone et anglophone la même année, l’aventure de cette formation éphémère prend fin en 1971.
Tandis que certains artistes rejoignent d’autres horizons, comme la France ou les Etats Unis, Cheikh Tidiane Tall choisit de rester au Sénégal et de rejoindre le groupe du trompettiste Laye Thiam. Il retrouvera ses amis Idrissa Diop et Seydina Insa Wade en 1980 pour l’enregistrement de l’album Orchestre Cheikh Tall et Idrissa Diope, dont une version mbalax/jazz/pop du folklore sénégalais, “Massani Cissé”, composé à l’époque du groupe Le Sahel.

JPG - 4.4 ko

Sakhir Thiam

Né le 26 avril 1939 Sénégal, Sakhir Thiam est un docteur d’État en économie théorique des Universités Paris VI et Paris IX Dauphine en France, agrégé de mathématiques à l’Université de Paris en 1976, professeur d’Université à partir de 1978, futur ministre de l’enseignement supérieur en 1988. Il militera pour l’intégration des langues nationales dans l’enseignement supérieur au Sénégal en particulier et en Afrique en général. Président de l’Université Dakar Bourguiba, il est, de 2002 à 2005, membre du du CEPA (Comité d’Experts pour l’Administration Publique) de l’ONU.

 

par   Nago Seck  11 mai 2007 - © Afrisson