Afrisson

Biographie

Y’akoto

   Jennifer Yaa Akoto Kieck
Artistes Allemagne -  Ghana | Naissance : 1988 | Styles :  Blues - Folk - Jazz - Soul Music

Née en 1988 à Hambourg, en Allemagne, d’un père ghanéen, musicien de highlife, et d’une mère allemande, Jennifer Yaa Akoto Kieck aka Y’akoto est auteure, compositice, danseuse professionnelle et chanteuse de soul, blues, jazz, folk. Y’akoto s’illustre en 2011, à la sortie de son EP 4 titres, Tamba, dont la chanson "Diamonds" connaît un succès immédiat en Allemagne.

Les débuts

Baignée toute petite dans un milieu cosmopolite, Y’akoto grandit au Ghana, puis a vécu au Cameroun, au Togo et au Tchad. Ces séjours dans divers pays africains, et la complicité avec son père, musicien professionnel de highlife, font qu’elle porte en elle une réelle africainité musicale. Par la suite, la famille part vivre en France avant de rejoindre Hambourg, en Allemagne. Très tôt, son père l’incite à prendre des cours de piano, et à l’âge de 13 ans, Y’akoto est chanteuse d’un groupe naviguant entre rock, reggae, soul et funk, remportant de francs succès dans les clubs de jeunes et même des prix de concours. A l’âge de 16 ans, Y’akoto s’oriente vers la musique ] électro puis vers le hip hop, et à 18 ans, elle rejoint un groupe avec beat box, guitare, basse et chant. Deux ans plus tard, Y’akoto décide de se consacrer entièrement à la musique et de créer son propre style oscillant entre soul, blues, jazz, folk. "Ce n’est qu’à 20 ans que j’ai vraiment changé de cap pour m’orienter vers la musique". Parallèlement, elle fait de la danse et obtient son diplôme d’Etat de professeur de danse.

Tamba

Mise dans des conditions optimales par Kahedi composé de Max Herre, Samon Kawamura et Roberto Di Gioia, un trio de producteurs allemands reconnus (Kruder & Dorfmeister, DJ Hell, Aloe Blacc, Bryan Ferry…), Y’akoto signe avec Warner Music. Sort en 2011 son premier disque Tamba, un EP 4 titres aux parfums soul, blues, jazz, folk, qui fait grand bruit en Allemagne, notamment avec la chanson "Diamonds" (plus de 300.000 fois sur youtube), son premier gros tube. Ses textes sont chantés en anglais d’une voix que certains comparent à celles des Américaines Billie Holiday, Nina Simone, Erykah Badu ou Macy Gray.

Babyblues

A présent reconnue par ses pairs et les professionnels du showbiz, Y’akoto confirme ses réels talents avec l’album Babyblues, comprenant les quatres titres de son EP, et paru le 11 juin 2012 chez Warner. Sa musique naviguant entre soul, blues, jazz et folk, influencée par l’Afrique, soutient ses textes aux valeurs universelles racontant l’histoire de la vie. La chanson "Talk to Me" se distingue par ses arrangements acoustiques. "Y’akoto’s Babyblues" et "Moving" sont empreints de profondeur et de gravité tandis que "Good Better Best", au rythme chaloupé, est marqué par un beat soul aux couleurs africaines données par la guitare et les percussions.

Moody Blues

En 2014, Y’akoto récidive avec Moody Blues, un album fidèle à son style soul/blues/folk, et qui lui vaut le prix "Echo de la Meilleure Artiste Pop/Rock Allemande".

* Sources / Crédit photo : http://www.yakoto.de/
http://www.kame-entertainment.com/
Music Story 2014 - François Alvarez

 

par   Nago Seck  26 août 2011 - © Afrisson