Afrisson

Y croire

Disques - Single  |   Burkina Faso  |  Sami Rama  | Parution : 2005  | Label :  ETK Production

Titres :
1. Y croire 4:32

Née le 6 février 1971 à Abidjan (Côte d’Ivoire), mais originaire de l’ethnie Bissa (ou Bisa, ou Bussansi) au Centre-Est du Burkina Faso, l’auteure-compositrice, interprète et guitariste Ramatou Goumbané aka Sami Rama dite "la gazelle du Boulgou" tente de populariser la musique du peuple Bissa. Cette coqueluche de la scène burkinabée chante en bissa (sa langue), en moré (ou mòoré), en dioula ou en français des textes parlant des droits de l’enfant (enfants maltraités), des droits des femmes, de la polygamie, des problèmes du continent, de la paix et de l’amour, soutenus par de l’afro-pop, afro-funk ou afro-zouk.

Après la sortie, en 2001, de son album "Afriqui bii" (Afrique où vas-tu ?), dont le succès Afrique - Occident réalisé avec Abdoulaye Cissé (musique) et Stéphane Ternoise (paroles), Sami Rama est sacrée "Meilleure chanteuse féminine du Burkina Faso" au Kundé d’Or 2002. Sa carrière semble alors être lancée, mais elle doit s’arrêter pour une maladie aux cordes vocales. Elle ne retrouvera la scène qu’en 2004, après un séjour en France pour se faire soigner par le le docteur Abitbol, spécialiste des cordes vocales. A son rétablissement, elle est invitée à chanter au 10ème Sommet de la Francophonie qui s’est tenu du 24 au 27 novembre 2004, à Ouagadougou, au Burkina Faso.

L’année 2005 la voit sortir la chanson Y croire, un hymne à la positivité et au combat contre la maladie, écrit pendant ses moments difficiles où elle était convaincue de vaincre la maladie. C’est le succès. Elle tourne alors au Burkina Faso, dans la sous-région, en France (dont Les Francofolies de la Rochelle), en Belgique et en Italie)... Ce morceau sera inclus dans la compilation "Sons et images du Burkina Faso vol. 1" (2011).

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson