Afrisson

Biographie

Yacouba Sissoko (Mali)


Né à Kita, au Mali, dans une famille de djélis (griots), joueurs et facteurs de kora, Yacouba Sissoko est initié, à l’âge de 12 ans, par son grand-père Samakoun Tounkara qui lui apprend l’art du “djéliya” (ce que fait le djéli en tant qu’instrumentiste, chanteur ou laudateur). Yacouba Sissoko glisse avec aisance ses lignes de kora aussi bien dans la musique mandingue traditionnelle que dans les musiques de fusion, le jazz, le rhythm’n blues, la pop, l’afro-cubain, le latin jazz ou encore la musique classique occidentale...

Yacouba Sissoko et la diaspora

En 1993, Yacouba Sissoko intègre l’Ensemble Kotéba de Souleymane Koly, à Abidjan (Côte d’Ivoire), avec lequel il joue plus de 5 ans durant. Les années suivantes le voient tourner pendant plusieurs années avec 45-Piece Band dans le monde, dont une étape aux Etats-Unis. Ce voyage lui donne envie de retourner en Amérique, non seulement pour présenter et partager les histoires de son peuple, mais aussi et surtout pour rencontrer d’autres musiciens et découvrir d’autres cultures afin d’incorporer d’autres influences musicales dans son répertoire et développer son propre style.
C’est en 1998 qu’il rejoint enfin New York, et en 1999, il fonde le groupe Siya (“Source” en bambara), composé de musiciens maliens. Dès lors, il est sollicité, sur disque ou sur scène, pour poser les notes complexes de sa kora sur les musiques de nombreux artistes de la diaspora, comme Awa Sangho (chanteuse de 45-Piece Band), Badenya (Manden Jaliya In New York City – 2002), Sidiki Condé & Tokounou, Baaba Maal, Kakandé, Amy Koïta, Tapane Demba, Sékouba Bambino Diabaté, Kerfala Kanté, Fantani Touré, Taye & Oumou Sacko, Djallou Demba, Haja Soumano, Kandia Kouyaté, etc. Parallèlement, Yacouba Sissoko joue avec les groupes Mande Super, Tamalalou et Flûte Fula, dont il est membre fondateur.

Yacouba Sissoko et l’Amérique

Invité à de nombreux festivals de musique, Yacouba Sissoko sillonne les Etats-Unis, faisant découvrir à de nouveaux publics les sons spécifiques de la kora mandingue : Smithsonian Folklife Festival à Washington DC, Playboy Jazz Festival à Los Angeles, New York Family Arts Festival à New York City, Grant Park Music Festival à Millennium Park (Pavilion Pritzker) à Chicago, Portland Jazz Festival ou encore Monterey Jazz Festival à Monterey.
Très concerné par les problèmes de sa communauté, Yacouba Sissoko participe régulièrement à des programmes d’échanges culturels et musicaux et des concerts de solidarité, pour le Mémorial Malcolm X et Dr. Betty Shabazz et le Centre Éducatif et Culturel, en partenariat avec La Maison d’Art à Harlem. Il anime ainsi des ateliers dans des écoles et des universités. En reconnaissance de sa contribution à l’éducation des jeunes, il est nommé en 2007 “Artiste Enseignant” par l’Institut de Musique Weill au Hall Carnegie. La même année, Yacouba Sissoko et son groupe Siya participent au programme “Éducation” de Carnegie Hall, jouant lors de la conférence “Mid-Atlantic Popular / American Culture” parrainée par le Président Bush à Baltimore. En 2008, ils sont choisis, avec d’autres artistes comme Tracy Chapman pour jouer pour la Fondation Robert Kennedy. En 2010, Yacouba Sissoko est invité dans un documentaire filmé par Africa Channel, pour une partie de leur émission télévisée “Live from Red Kiva”. L’année 2014 voit Yacouba Sissoko sortir Benyoro, l’album du groupe du même nom qu’il a fondé en 2011, avec Abdoulaye "Djoss" Diabaté (voix), Sam Dickey (guitare), Idrissa Koné (tama (talking drum)), Patrice Blancharad (basse), Andy Algire (batterie) et Luke Quaranta (djembé, percussions).

Collaborations diverses

Ex membre de l’Ensemble Instrumental du Mali, Yacouba Sissoko a aussi collaboré, sur disque ou sur scène, avec de nombreux artistes d’horizons et de styles divers, comme Anat Cohen, Joël Hierrozuelos, Oran Etkin, Regina Carter (Reverse Thread – 2010), Leni Stern (Sa Belle Belle Ba – 2010), Jamie Saft (A Bag Of Shells - 2010 – 2010), Paul Simon (So Beautiful or So What - 2011), Phil Passantino & 14 Billlion Years of Life (Keep It Earth ! - 2013), Kavita Shah (Visions - 2014), Jordana de Lovely (EP - 2014), ‎Manu Koch, Roberto Fonseca Group, Rachel Brown, Jordana de Lovely, et bien d’autres encore…

* Source et crédit photo : http://www.yacousiskora.com/

 

par   Nago Seck  31 août 2008 - © Afrisson