Afrisson

Biographie

Zahara


Artistes Afrique du Sud | Naissance : 1989 | Styles :  Mbaqanga - Afro-pop - Folk

Chanteuse-compositrice-interprète, née en 1989 en d’Afrique du Sud, Zahara est devenue la nouvelle sensation afro-pop sud-africaine avec l’album Loliwe ("le train" en xhosa). Elle a été consacré "Meilleure artiste 2011" aux SAMA Awards.

Originaire d’une petite ville rurale a appelé Phumlani dans le Western Cape, cette jeune guitariste- chanteuse, compositrice et poète, pourrait selon certains professionnels sud-africains succéder sur la scène à Miriam Makeba. Quelques mois seulement après avoir signé son premier contrat discographique, la jeune chanteuse tourne déjà aux USA et aux Pays Bas.

Zahara n’a jamais pris de cours de musique. Elle compose et chante en xhosa et en anglais, des chansons marqués par sa foi chrétienne. Son premier album, Loliwe, laisse entendre de l’afro-pop jazzy aux guitares mbaqanga ou des ballades (folk) comme "Destiny" (plus de 300.000 vues sur youtube) ou "Ndiza" (plus de 950.000 vues sur youtube). Disque de platine 13 jours après sa sortie, Loliwe (plus de 3.750.000 vues sur youtube) lui permet rapidement de tourner dans plusieurs villes d’Afrique du Sud (Cape Town, Johburg, Durban, East London, Mpumalanga...). Elle a partagé l’affiche avec la star actuelle Judith Sephuma et l’artiste américaine Shante Moore, à Johannesburg.

Considérée comme l’étoile montante de la scène afro-pop sud-africaine, elle a été consacrée "Meilleure artiste 2011" aux South Africa Music Awards.

 

par   Sylvie Clerfeuille  3 avril 2012 - © Afrisson

News

Zahara
 
Les Lauréats des Kora Awards 2012

Pour cette édition des Kora Awards 2012, on peut souligner l’émergence du Burundi, pays longtemps marginalisé sur le plan musical, avec deux prix, un pour Kidum, « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de L’Est » et l’autre pour Seraphim Song’s, « meilleur groupe de musique religieuse ». Deux pays dominent cette année la manifestation : la Côte d’Ivoire avec Dj Arafat élu « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de l’Ouest » et « Meilleur Artiste d’Afrique », et Magic System , « meilleur groupe d’Afrique » et le Benin qui récolte trois prix, « Meilleur Groupe Traditionnel d’Afrique » pour Les Frères Guedehoungue, « Meilleur Artiste Masculin de Musique Religieuse » pour Yvan et « Meilleur Espoir Féminin du continent Africain » pour Sessimé. Certains pays habituellement peu présents dans les compétitions internationales font une percée remarquée : l’Ouganda, la Namibie et le Gabon. Il faut en conclusion déplorer l’absence totale des pays de la Corne de l’Afrique (Ethiopie, Soudan, Somalie, Djibouti) et surtout du Mali, pays pourtant riche en musiciens développant une carrière internationale.