Fondé en 1954 par Irving Green et le producteur Bob Shad, Emarcy Records (nom tiré de « MRC » = Mercury Records Company) est un label de Mercury spécialisé dans le jazz et ses dérivés. En 1958, Jack Tracey, devient le directeur artistique en remplacement de Bob Shad.

En veilleuse de 1962 à la fin des années 1980, Emarcy Records renaît de ses cendres au début des années 1990 lorsque des maisons françaises signent certains de leurs artistes comme Stan Getz, Randy Weston et Helen Meril. Ce n’est qu’en 1996 que le label commence à produire des musiciens européens. Aujourd’hui, Emarcy Records propose aussi bien du swing, de la musique électronique, du jazz progressif que du « modern jazz », des musiques du monde (Adama Coulibaly, Ibrahim Diadié, Richard Bona, Sina Sinayoko) et de la pop orientale. Fondé en 1954 par Irving Green et le producteur Bob Shad, Emarcy Records (nom tiré de « MRC » = Mercury Records Company) est un label de Mercury spécialisé dans le jazz et ses dérivés. En 1958, Jack Tracey, devient le directeur artistique en remplacement de Bob Shad.

En veilleuse de 1962 à la fin des années 1980, Emarcy Records renaît de ses cendres au début des années 1990 lorsque des maisons françaises signent certains de leurs artistes comme Stan Getz, Randy Weston et Helen Meril. Ce n’est qu’en 1996 que le label commence à produire des musiciens européens. Aujourd’hui, Emarcy Records propose aussi bien du swing, de la musique électronique, du jazz progressif que du « modern jazz », des musiques du monde (Adama Coulibaly, Ibrahim Diadié, Richard Bona, Sina Sinayoko) et de la pop orientale.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck