“Titulaire d'un doctorat d'état en musicologie , Simha Arom est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a profondément renouvelé l'ethnomusicologie. ”

Spécialiste de la Centrafrique, de la Grèce et d’Israël, il a publié de nombreuses études sur les musiques centrafricaines et a contribué à faire connaître et respecter les musiques pygmées à travers le monde.
On lui doit de nombreux ouvrages dont :
Conte et chantefables ngbaka-ma’bo (République Centrafricaine) (1970),
Les mimbo, génies du piégeage, et le monde surnaturel des Ngbaka-Ma’bo (République Centrafricaine) (1974),
Encyclopédie des Pygmées Aka. Techniques, langage et société des chasseurs-cueilleurs de la forêt centrafricaine (1981),
Polyphonies et Polyrythmies instrumentales d’Afrique Centrale. Structure et méthodologie (1985),
African Polyphony and Polyrhythm. Musical structure and methodology (1991)
Précis d’ethnomusicologie, Paris (2007).

Directeur de la Collection Ethnomusicologie aux Éditions de la SELAF, il a co-édité avec Christian Meyer Les polyphonies populaires russes en 1993, et a enregistré de nombreux albums sur les musiques centrafricaines :
La Musique des Pygmées Ba-Benzélé,
Chants et danses de République Centrafricaine,
Musiques de la République Centrafricaine,
Musiques Banda,
Conte et chantefables ngbaka-ma’bo,
Aka Pygmy Music,
Rondes et jeux chantés Banda-Linda,
Banda Polyphonies,
Anthologie de la musique des Pygmées Aka,
Central African Republic.

Simha Arom s’est également penché sur les musiques du Bénin, d’Ethiopie et du Cameroun :
Ceremonial Music of Northern Dahomey,
The Fulbe,
Dahomey. Musiques bariba et somba,
Liturgies juives d’Éthiopie

et grecques :
Greek Vocal Monodies,
Grèce. Bouzouki
Hommage à Tsitsanis,
Grèce. ‘Takutsia’, Épire.

Il est l’auteur et le réalisateur de films documentaires :
L’arc musical ngbaka (1970),
Les enfants de la danse (1991),
Accepté/refusé (1991)
Ango. Une leçon de musique africaine (1997).

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille