Auteur, compositeur, arrangeur, guitariste, musicologue, chanteur et journaliste zambien influencé par le jazz, le blues et le gospel, Alick Nkhata développe un afro-jazz tiré du patrimoine musical de son pays, du Malawi et du Zimbabwe. Il a enregistré des centaines de titres et s'est fait connaître par le titre «~Taxi Driver~», un tube composé en 1952... Ecoutez Taxi Driver https://www.youtube.com/watch?v=UOavLlZ9vcc Auteur, compositeur, arrangeur, guitariste, musicologue, journaliste, il est à l'origine de la musique urbaine zambienne et a enregistré des centaines de titres du patrimoine musical de son pays, du Malawi et du Zimbabwe.”

Shalapo & Other Love Songs: Original Zambian Hits From The 1950’s

Fils d’un père tonga et d’une mère bemba, Alick Nkhata a commencé à travailler en 1946 comme ingénieur du son avec le musicologue Hugh Tracey, puis a intégré le Central African Broadcasting System (CABS). Au CABS, il est en charge des enregistrements de musique traditionnelle et commence à jouer de la guitare avec son propre quartet, qui s’étoffe plus tard et devient le groupe de la Radio de Lusaka. L’arrivée massive des radios au coût peu élevé contribue à donner à Alick Nkhata une renommée nationale.

Il devient plus tard directeur adjoint de la radiodiffusion et directeur des services culturels de la Zambie. Il a ainsi réalisé des milliers d’enregistrements de musique de Zambie, du Malawi et du Zimbabwe. En 1974, il se retire dans une ferme proche de Mkushi et meurt tragiquement quatre ans plus tard lors d’un affrontement entre les forces du ZAPU et de l’UDI dans la Rhodésie du Sud de Ian Smith.

En 2012, est rendu public le conflit opposant la famille d’Alick Nhata représenté par son fils David et la Zambia Copyright Society (ZAMCOPS), accusée de ne pas avoir reverser de royalties à la famille depuis plus de dix ans.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire