Titres : - 1. Umoja Wa Tanzania Rap (Juma Nature), - 2. Wauguzi - Wauguzi (Wagosi Wa Kaya ft. The First Mack), - 3. Alikufa Kwa Ngoma (Mwana FA ft. Lady JD), - 4. Zali La Mentali (Professor Jay ft. Juma Nature & Muny), - 5. Usinichanganye Mi (LWP Majitu) , - 6. Asali Wa Moyo (Gangwe Mobb), - 7. Ama Zangu Ama Zao (GK ft. Lady JD & Eastcoastteam), - 8. Maji Ya Shingo (Daz Nundaz), - 9. Mazamo (Afande Sele ft. Solo Thang & Professor Jay), - 10. Mkiwa (K-Sal ft. Feruzi), - 11. Anakuja (Sista P), - 12. Mi Mmasai Remix (Mr. Ebbo), - 13. Dunia Dudumizi (X-Plastaz). ”

Bongo Flava. Swahili rap from Tanzania est un voyage en 70 minutes dans les rues de Dar es-Salaam. Un aperçu de ce que les jeunes urbains d’ Afrique de l’Est pensent et rêvent de faire. Meilleure vente de la musique pop d’Afrique de l’Est, le Bongo Flava , est une musique de l’ère post-socialiste diffusée par le canal d’une floraison de nouvelles radios privées.

Le nom de Bongo Flava vient du mot swahili Ubongo signifiant intelligence, réflexion:. Bongo est le surnom de Dar es Salaam, et signifie qu’il faut de l’intelligence pour y survivre. .
Influencés par le hip hop noir américain, les jeunes tanzaniens commencent à rapper dans les années 1980 et imposent bientôt un style personnel marqué par l’usage du swahili, l’utilisation de mélodies et de rythmes locaux et des lyrics évoquant le quotidien des Tanzaniens.

Cette compilation présente les tubes des stars du Bongo Flava. comme Juma Nature et Professor Jay célèbres pour leur façon humoristique d’aborder les problèmes sociaux.

Originaire de Temeke, un quartier pauvre de Dar es Salaam , Mobb Gangwe est connu pour créer au moins un nouveau mot d’argot dans chacune de ses chansons qui ont un humour proche de cleuides dessins animés.

Leurs voisins, LWP Majitu, sont très populaires pour leurs lyrics hard core. M. Ebbon, un rappeur Massai, est devenu l’ambassadeur urbain des Massai leur offrant un hymne avec sa chanson « Mi Mmasai » (« Je suis un Massai »).

X-Plastaz d’Arusha , un autre groupe de hip-hop Massai, , est le seul groupe connu en Europe. à ce jour. Il a eregistré un album chez Out Here Records en août. Le titre Mtazamo d’Afande Sele a été choisi comme meilleur chanson de rap tanzanien. En été, il a été élu « mfalme rimes wa » (roi des rimes) et a remporté une Toyota.

Wagosi wa Kaya qui intègre comme Daz Nundazn des instruments locaux, est célèbre pour ses prestations scéniques. Sista P. est le plus populaire des rapppeuses, très peu nombreuses, grâce à son tube « Anakuja ».

Influencé par le crew pionnier du rap tazanien Kwanza Unit, GK pratique un rap old school. Son ami Mwanafalsafa (philosophe en swahili) propose ici une chanson de sensibilisation au danger du sida.

Le nouveau venu K-Sal s’est imposé au sommet des charts avec sa toute première chanson, Mkiwa.

Source : http://outhererecords.bandcamp.com/album/bongo-flava-swahili-rap-from-tanzania

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire