“Né en 1958 à Ebolowa, au sud du Cameroun, David Ndachi Tagne est responsable de la rubrique culturelle de Cameroon Tribune de 1986 à 1989. ”

Il est directeur des Editions Sopecam jusqu’en 1992 puis monte sa propre maison d’édition, les Editions du CRAC. Titulaire d’un doctorat en littérature africaine, il a travaillé pour plusieurs medias (RFI, la Voix de l’Allemagne, la Radio Suisse Romande et la Voix de l’Amérique). Il a publié une étude («~Roman et Réalités camerounaises~», 1986), du théâtre («~M. Handlock~», Editions CLE, 1985), un roman («~La reine captive~», l’Harmattan, 1986), un récit («~La vérité du sursis~», Silex, 1987), une biographie («~Anne Marie Nzié, voix d’or de la chanson camerounaise~», SOPECAM, 1990), de la poésie («~Sangs mêlés, sang péché~», l’Harmattan, 1992), une étude consacrée à Francis Bebey en 1993 et un ouvrage didactique («~Guide du journaliste africain en environnement~», CRAC, 1996).

Depuis 1985, il dispense des cours de critique littéraire, de journalisme et d’édition à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication, un des départements de l’Université de Yaoundé 2.

À propos de l'auteur

admin

admin

Laissez un commentaire