Auteur : Keïta Fodéba (1921-1969)
Editeur : Seghers – 1952 – 26 pages ”

Kéïta Fodéba. Le Maître d’école : Suivi de Minuit


“Le Maître d’école” est un sketch qui met en scène un instituteur plutôt vaniteux et borné et ses élèves. Le maître interroge sa classe : donnez-moi le nom d’un savant. Un élève nomme Victor Hugo, un second Pasteur. Le maître répond que Pasteur est bien plus qu’un savant. Un troisième, prié de définir la notion de savant, propose comme exemple le maître d’école lui-même qui, visiblement ravi, se défend à peine d’en être un. Survient alors un retardataire qui donne pour excuse qu’il avait dû chanter à une fête de famille, en l’occurrence des fiançailles. L’instituteur, oubliant de sévir, lui demande de chanter pour la classe et la leçon se termine dans l’allégresse.

“Minuit” est un conte. L’histoire remonte à 1892, en Guinée. Les troupes françaises poursuivant Samory* ont construit un fort, nommé Galliéni, un des généraux français qui participa à la conquête de l’Afrique Occidentale. Dans un village proche, deux jeunes gens s’aiment, Balaké et la belle Sona, qui attire les regards de l’interprète du fort, et peut-être même du grand chef blanc. Une nuit, un sous-officier blanc est tué près de la case de Balaké. Celui-ci est arrêté et condamné à mort. Par crainte d’un soulèvement de la population locale, il est exécuté à la hâte, à minuit, le 30 septembre 1892. Sona, désespérée, s’enfuit dans la forêt et se suicide en s’empoisonnant.

*Source : http://books.google.fr/ (Claude Wauthier)

* Samory Touré

Né vers 1830 à Miniambaladougou (actuelle Guinée), l’Almamy Samory Touré fut le fondateur de l’empire Wassoulou. Il résista à la pénétration et à la colonisation française en Afrique de l’Ouest. Capturé le 29 septembre 1898 à Guélémou par le capitaine Gouraud, il est déporté au Gabon où il mourut le 2 juin 1900, des suites d’une pneumonie.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire