“Cet artiste qui propose un style aux confluents du reggae, de la pop, du mbaqanga et des musiques malawites s'est illustré par des textes très critiques à l'égard du gouvernement du président Banda. Son album 15-15- my song fut censuré et son album Cell 51 Maximum évoque son séjour en prison en 2005. Il fut surnommé "le soldat du peuple". ”

From Lake Malawi to the Zambesi

Né en 1970, Lucius Banda a commencé la musique dès son plus jeune âge dans le township de Balata. Il fait ses débuts professionnels avec la sortire de l’album Son of a poor man et débute avec l’Alleluya Band puis forme son propre groupe , Zembani. Critique à l’égard du régime du président Banda, il accueille au sein de son groupe de nombreux musiciens comme Milaka Maliro, Paul Chaphuka, Billy Kaunda, et Anthony Makondetsa. Député au parlement jusqu’en 2006, il a défendu les droits des musiciens, a été arrêté en 2005, détenu à la prison de Zomba et relâché en 2006. Cet artiste a fait une carrière internationale, se produisant notamment en Allemagne et diffusant un style entre reggae, mbaqanga, pop et couleurs malawites.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire