“De son vrai nom Jinabou Madou Isbath, «~Madou~» a fait les premières parties de Diblo Dibala, Aurlus Mabélé et Angélique Kidjo. Danseuse, chanteuse, elle a opté pour le folk juju et l'afro-beat. De son vrai nom Jinabou Madou Isbath, "Madou" a fait les premières parties de Diblo Dibala, Aurlus Mabélé et Angélique Kidjo. Danseuse, chanteuse, elle a opté pour le folk juju et l'afro-beat.”

Originaire de Porto Novo, Isbath Moustapha Jinabou alias Madou a quitté l’école très jeune pour pratiquer le chant. Elle expérimente alors une fusion d’afrobeat, de juju music et de divers rythmes du Nigeria et du Bénin construite sur une orchestration à base de voix, de percussions, de basse et de batterie. En 1996, elle sort l’album «~Founwadje~» dont le titre «~dotou~» la propulse sur le devant de la scène béninoise. Elle sort deux ans plus tard de «~You~» suivi de «~Ireti~» et «~Racines~». Cette artiste qui a chanté avec Angélique Kidjo et a tourné dans plusieurs pays africains. Elle a reçu divers prix (meilleur clip féminin du Bénin Golden Awards notamment) et a été nominée à plusieurs reprises aux Kora Music Awards en Afrique du Sud. Elle a représenté le Bénin au Festival Samp, en Suède ainsi qu’au Festa d’Abidjan et à l’Emancipation Day à Accra, au Ghana. Originaire de Porto Novo, Isbath Moustapha Jinabou alias Madou a quitté l’école très jeune pour pratiquer le chant. Elle expérimente alors une fusion d’afrobeat, de juju music et de divers rythmes du Nigeria et du Bénin construite sur une orchestration à base de voix, de percussions, de basse et de batterie. En 1996, elle sort l’album « Founwadje » dont le titre  » dotou  » la propulse sur le devant de la scène béninoise. Elle sort deux ans plus tard de « You » suivi de  » Ireti  » et  » Racines « . Cette artiste qui a chanté avec Angélique Kidjo et a tourné dans plusieurs pays africains. Elle a reçu divers prix (meilleur clip féminin du Bénin Golden Awards notamment) et a été nominée à plusieurs reprises aux Kora Music Awards en Afrique du Sud. Elle a représenté le Bénin au Festival Samp, en Suède ainsi qu’au Festa d’Abidjan et à l’Emancipation Day à Accra, au Ghana.

À propos de l'auteur

admin

admin

Laissez un commentaire