“Ce sociologue norvégien a publié en 1970 une étude sur les chants de Tristan Da Cunha. This norwegian sociologist published in 1970 a study on songs of Tristan Da Cunha . ”

Né en 1908 à Nes, Hedmark, en Norvège, Peter Andreas Munch est décédé en 1984. Parent de l’historien Peter Andreas Munch, du musicien Ole Bull et du célèbre peintre Edvard Munch, Peter A Munch a poursuivi des études de théologie et de philosophie à l’université d’Oslo. En 1946, après avoir été enfermé par les Nazis, de 1941 à 1943, dans le camp de concentration de Grini, près d’Oslo, il décroche un doctorat de philosophie et de sociologie. Il poursuit parallèlement à l’université de Halle, Wittenberg, en Allemagne et à l’université d’Oxford, en Angleterre, des études sur les langues sémitiques et la littérature. En 1947, il décroche une bourse de la fondation Rockfeller et poursuit des études à Yale, Chicago et Harvard. Il mène alors une carrière universitaire aux Etats-Unis (Minnesota, North Dakota, Southern Illinois). Il devient également un membre actif de l’Illinois Folklore Society et de la Norwegian-American Folklore Society. En 1937, il est recruté par Erling Christophersen, directeur de l’Expédition scientifique norvégienne qui va étudier plusieurs îles dont Tristan Da Cunha. Il va alors se pencher sur la culture musicale de l’archipel qui aboutira à des enregistrements et une étude publiée en 1970.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille