“De son nom d’état civil Dénémadji Victoire Didjita, Crazy Missy est l’une des rares rappeuses du Tchad.  Surnommée la reine du rap game tchadien, elle opte pour un rap aux accents soul, pop et afro-beats. Elle  a à son actif plusieurs tubes dont “Homicide Volontaire”, “ No Limit” , »Appelle moi crazy »,ou encore « PDG ». Elle a sorti en 2020 son premier album, « Femme battante ».”
[fr]

 

Victoire est rattrapée par le virus de la musique à douze ans, devient  rappeuse à quinze ans  sous le nom de Vickyz, s’imposant dans un milieu jusque là très masculin.  Son audace et son look  (Jeans, tee-shirt, casquette, baskets) séduisent les producteurs de spectacles  (EL romantico, Roger B, Harmonie FM, Ngato FM…) qui la laissent rapper en première partie des stars nationales.

En 2010 , la jeune ambitieuse  part étudier  au Mali où elle enregistre un premier maxi single de trois titres (Mon rêve, Les mecs et Gloria) en coproduction avec Dog Fadah, une figure du rap tchadien.  L’année suivante, elle  profite d’un séjour au Ghana pour enregistrer le single « Don’t try » sous le label  Brainy Mixes.

C’est en 2013 que sa carrière décolle réellement  lorsqu’elle est détectée par le label tchadien Preston Concept Records. Membre du groupe 235, elle  signe plusieurs singles dont « Appelle moi Crazy Missy » en 2016, « Nan Lei wa » en 2018 et  « Sang à l’oeil »en 2019.

Il lui faut attendre mars 2020 pour voir la sortie de « Femme battante »,  son premier de  12 titres remplis de punchlines, naviguant entre divers styles de la scène tchadienne : afro-beats, afro-rap, afro-pop et soul.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Gérard Daliam

Gérard Daliam

Laissez un commentaire