“Le groupe Kifra-L a été fondé au Gabon, à Nzeng Ayong, au Chantier Moderne en 1998 par Décibel, Kaiz, Refr-1, Van’s, Black Symphony, Kc, Wency, Mike et JMF. Il s'est imposé sur la scène rap gabonaise par les titres "Laissez faire les pros" , «~Ghetto~», «~les filles~» et «~Waze~». ”

On détient la harpe sacrée Tome II

Le groupe Kifra-L a été fondé au Gabon, à Nzeng Ayong, au Chantier Moderne en 1998 par Décibel, Kaiz, Refr-1, Van’s, Black Symphony, Kc, Wency, Mike et JMF.

En 2000, le groupe sort le single Kifradamus, participe à la compilation Mémoire Vive au sein du collectif Moonstar Squada avec le titre «~Apocalypse Now~» et fait une apparition sur l’album de N.G.T Sang pour sang fonky Nvett.

En 2002 le groupe signe un contrat avec Dangher Production »qui produit deux singles , 2002 et le Peuple ». Suit en 2003, la sortie du titre « Laissez faire les pros » sur la compilation LBV Underground 2 produite par Kage Prod qui leur vaut une reconnaissance nationale grâce à la touche street de la vidéo.

En 2004, le groupe participe à la compilation Haut Style produite par le label « Fonky Nvett » avec le titre «Welcome », puis à l’album Là ou j’ai grandi de N.G.T. En 2006, le maxi single Soso’o Y Ebirane et la vidéo No Cracking leur permettent de décrocher le prix du meilleur groupe hip hop espoir aux « Balafons Gabon Music Awards ». En 2010, il sort l’album ghetto dont le titre Wazé se retrouve sur la compilation Afrikateon de Jive Epic suivi en 2013 du single Melodie (Tu es ma number one).

Il s’est également illustré par de nombreuses scènes et concours : Finaliste du concours Nescafé en 2003, Coca Cola en 2004 , Bantu live en 2004, 2005 et 2006, concours Tremplin, « 1ere nuit de la musique » organisée par le « CRAAG » avec comme invités Shaguy (USA) et Nix (Sénégal), « Le show du pays » 3e édition organisée par Movaizhaleine, les concerts « Musiques Salvatrices » et les deux premières éditions du Festival « Gabao Hip Hop ».

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire