“Le Rumbanella Band s’est formé en 1986 sous la direction de Madou Lebon Mulowayi, un guitariste et chanteur qui a fait ses débuts comme accompagnateur de feu Jean Bosco Mwenda, l’un des pères fondateurs de la rumba congolaise.”

Après dix ans passés à travailler avec Jean Bosco, Madou finit par créer sa propre formation afin de faire perdurer le son de la Rumba. Trois autres membres du Rumbanella Band participent à ce projet: le chanteur Lola Bivuatu, le bassiste Bolita Mzela Zimbika et le guitariste Kankonde Joseph, aussi connu sous le nom de Serpent. Leur répertoire est principalement constitué de morceaux classiques des légendaires African Jazz et African Fiesta, revisités et réinterprétés. Les choristes du Victoria Bakolo Miziki (Willy et Mass), le saxophoniste Joseph Maproko et le jeune percussionniste congolais Emile Biayenda se sont joints au Rumbanella Band pour interpréter les rumbas classiques de Tabu Ley Rochereau, telle la chanson d’amour de 1962, «Kellya», qui est l’un des grands classiques de la Rumba congolaise. C’est un des «tubes» de Grand Kalle et de l’African Jazz et le premier grand succès de Tabou Ley Rochereau, alors chanteur vedette du groupe.

Source : Conseil francophone d ela Chanson.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire