“Né le 11 février 1997 à Durban, dans le KwaZulu Natal, en Afrique du Sud, Nsikayesizwe David Junior Ngcobo aka Nasty C est un auteur-compositeur, producteur et rappeur. Son nom de scène, Nasty C, lui a été donné par le premier producteur avec lequel il a travaillé. ”

Enfance et débuts

Nsikayesizwe David Junior Ngcobo grandit à Durban où il est élevé par son père – sa mère est décédée dans un accident de voiture alors qu’il n’avait que 11 mois.

Nsikayesizwe David Junior Ngcobo commence à rapper à l’âge de 9 ans, influencé par son frère aîné, alors producteur. Bien vite, il maîtrise le processus de production musicale et commence à ajouter ses voix sur les beats qu’il compose. Le 14 mai 2012, il publie sa première mixtape « One Kid, a Thousand Coffins » (Venimous Production) bien accueillie par la critique et le public. Il n’a que 15 ans.

Nasty C et AKA

La même année 2013, il fait la première partie de son compatriote et modèle Kiernan Jarryd Forbes, alias AKA, auteur-compositeur, producteur, entrepreneur, chanteur et rappeur. Lors d’un festival à Durban, Nasty C rejoint AKA sur scène, une des meilleures expériences de sa vie et de sa carrière à cette époque. Dès lors, les artistes se lient d’amitié et réaliseront quelques projets ensemble.

C L.A.M.E (Extended Play Version)

Suite au succès naissant, le jeune rappeur signe chez Outy Records et lance le 4 avril 2014 son second projet, C L.A.M.E (Extended Play Version), un EP 5 titres comprenant « Take Off », « He Said, » « Throw It Back », « Tul-Imz », « Who Gon Stop Us ». Plus tard, il rejoint le label et agence de management Free World Music, basé à Durban.

Price City

Le 10 février 2015, Nasty C lance « Price City », une mixtape 22 titres comprenant « Juice Back (Remix) », une chanson enristrée en featuring avec des artistes de renom, comme son compatriote Cassper Nyovest et le Nigérian Davido. « Juice Back (Remix) » deviendra son premier méga hit international, avec plus de 2.300.000 vues sur youtube, et lui vaudra le prix de « Meilleur jeune talent » aux South African Hip Hop Awards 2015.

Jump

En janvier 2016, Nasty C lance un nouveau hit, « Jump », un single enregistré avec ses compatriotes Cassper Nyovest (rappeur) et Anathi Bhongo Mnyango aka Anatti (chanteuse).

La consécration

Avec la sortie en 2016 de la mixtape « Bad Hair » (suivie de « Bad Hair Extensions »), c’est la consécration pour Nasty C, avec plusieurs Awards aux 16th Metro FM Music Awards 2017 en Afrique du Sud : « Meilleur jeune artiste », « Meilleur album masculin », « Meilleur album Hip Hop » et « Chanson de l’année » pour le titre « Hell Naw ».

Strings And Bling

Les années 2018 et 2019 voient Nasty C sortir respectivement « Strings And Bling » et « Zulu Man With Some Power », deux mixtapes parues chez Universal, et tourner en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis, en Australie, au Japon.

Récompenses

« Meilleur jeune talent » aux South African Hip Hop Awards 2015

« Meilleur jeune artiste » aux 16th Metro FM Music Awards 2017 pour son album « Bad Hair Extensions »

 » Meilleur album masculin » aux 16th Metro FM Music Awards 2017 pour son album « Bad Hair Extensions »

« Meilleur album Hip Hop » aux 16th Metro FM Music Awards 2017 pour son album « Bad Hair Extensions »

« Chanson de l’année » aux 16th Metro FM Music Awards 2017 pour le titre « Hell Naw »

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire