Originaire de Santiago, au Cap-Vert, Noberto Tavares est auteur et compositeur. Il a enrichi notamment de ses compositions la scène du funana des années 1970/1980. Installé aux Etats-Unis, il exerce une influence notable sur les artistes de la diaspora et du pays. Son plus gros tube reste "Nôs Cabo Verde di Sperança" composé en 1976. Settled in the United States, Norberto Tavares is one of the pioneer of electric funana. ”

Né en 1956 à Assomada, Santiago (Cap-Vert), Norberto Tavares est le fils d’Aristides Tavares, un violoniste célèbre de l’île. A l’âge de neuf ans, Norberto s’initie à la guitare, au violon et aux claviers. Il découvre l’orgue dans l’église catholique d’Asomada et commence très jeune à composer.

Norberto Tavares au Portugal

En 1973, Norberto Tavares s’installe au Portugal, compose des morceaux de funana et de batuko (batuque), deux styles des Badiu de Santa Catarina. Il forme bientôt à Lisbonne son propre groupe Black Power en compagnie d’autres musiciens capverdiens, et enregistre son premier album en 1975, « Funana e batuko », un des premiers enregistrements de funana électrique.

Norberto Tavares aux Etats-Unis

En 1979, Norberto Tavares émigre aux Etats-Unis, à New Bedford (Massachusetts), et se produit essentiellement dans les communautés capverdiennes de la diaspora en compagnie de son groupe, Tropical Power. Dans les années 1980/1990, Norberto Tavares signe plusieurs albums dont « Jornada di un Badiu » (1989). Il se produit en 1990 au Cap-Vert, puis enregistre en 1993 « Hino di Unificaçon ».

*Source : Musica di Terra, Susan Hurley-Glowa , Novembre 2005.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire