Titres:
1. Menfi
2. Nokta
3. Ida
4. Ya Rayah
5. Médina
6. Bent Sahra
7. Barra Barra
8. Foqt Foqt
9. Ala Jalkoum
10. Voilà voilà
11. Garab”

Cet album live a été réalisé avec les titres les plus importants des trois précédents albums de Rachid Taha. Il a été enregistré le 11 mars 2001 à l’Ancienne Belgique de Bruxelles.

A la séparation du groupe, Rachid Taha entame une carrière solo et lance en 1990 son premier album personnel, « Barbès ». Suivront plusieurs autres projets : « Rachid Taha » (éponyme 1993), « Olé Olé » (1995), « Carte blanche » (compilation Rachid Taha & Carte de séjour – 1997), « Diwân » (1998), « 1,2,3 soleils » avec Khaled et Faudel (2CD – 1998), « Made in Médina » (2000), « Live à l’Ancienne Belgique de Bruxelles » (2001), « Tékitoi » (2004), « Diwân 2 » (2006), « The Definitive Collection » (2007), « Rock’n’Rai » (2008), « Bonjour » (avec Gaëtan Roussel) (2009), « Voilà voilà le Best Of » (2011), « Zoom » (avec Jeanne Added et Chaba Fadela) (2013). En 2015, il reçoit un trophée des Victoires de la musique pour l’ensemble de sa carrière.

Rachid Taha

Né le 18 septembre 1958 à Saint-Denis-du-Sig (actuel Sig), à 50 km d’Oran, en Algérie, fondateur du groupe de rock français Carte de séjour en 1980, Rachid Taha est un auteur-compositeur et chanteur algérien ayant résidé durant la majorité de sa vie en France. Sa musique est inspirée par différents styles : raï, chaâbi, techno, rock’n’roll, pop-rock, punk rock, dans le contexte qui a suivi le mouvement punk avec la vague new wave au début des années 1980.
Artiste conscient, engagé et panafricaniste, Rachid Taha décède de la maladie d’Arnold-Chiari le 12 septembre 2018 aux Lilas, en Seine-Saint-Denis (Ile-de-France) où il a vécu de nombreuses années.

Fiche

Rachid Taha – Musique, paroles, voix
Steve Hillage – Guitares, chœurs
Francois Delfin – Guitares, chœurs
Hakim Hamadouche – Luth
François Even – Basse, chœurs
Yves Aouizerate – Claviers, chœurs
Abdel Abrit – Batterie
Hassan Lachal – Darbouka
Production – Steve Hillage
Label – Barclay

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire