rebecca_sbc_award.jpg
Né en 1968 dans une ferme de tabac à Lekazi, un township près de Nelspruit, à l'Est du Transvaal, province du Mpumalanga, Rebecca Malope est considérée comme la “reine du gospel” en Afrique du Sud. Elle porte ce genre très populaire sur toutes les scènes du monde... ”

Free at Last/South Africa

A l’âge de 21 ans, Rebecca Malope se rend à Johannesburg en compagnie de sa sœur Cynthia pour se faire un nom dans le milieu du show business. En 1987, elle remporte le prix “Shell Road to Fame”, un concours musical très célèbre à l’époque et sort un opus éponyme intitulé tout simplement Rebecca (1988), suivi de Woza Lovey, dont le titre “Ma ‘G’ Men” (1989), tous deux sur le label Mike Fuller Music. Repérée par deux producteurs de renom, Zizwe Zakho et Peter Tladi, elle enregistre alors son premier album international, Thank you very much, qui connaît le succès quelques mois plus tard, avec un disque d’or à la clé. Entre 1990 et 1998, Rebecca Malope enregistre neuf albums, tous plébiscités par les médias et le grand public qui la hissent au rang de “reine du gospel”. Dès lors, elle développe une carrière internationale, invitée sur toutes les scènes du monde. En 2009, son album Ujehova Ungu’ Madida reçoit le prix du “Meilleur album de gospel” aux South African Music Awards.

Artiste prolifique, Rebecca Malope a réalisé plusieurs albums, dont des disques d’or, des disques de platine, des disques de diamant, des Awards et autres récompenses en Afrique du Sud : “Meilleure chanteuse d’Afrique du Sud” aux OKTV Awards en 1990,
“Meilleure chanteuse gospel” en 1994, “Meilleure vente de disques” pour Shwele Baba (plus d’1 million) en 1994 et pour Uzube Nam’ en 1996, “Meilleure artiste de gospel africain” et “Meilleure vente de disques” pour Anginedwa en 1998, “Meilleure artiste féminine” et “Meilleur gospel africain” pour Somlandela en 1999, “Meilleure artiste gospel” pour Sabel’ Uyabizwa en 2002, “Meilleure artiste de gospel africain” pour Iyahamba Lenqola en 2003, “Meileure artiste de gospel africain” aux Kora Awards et pour Hlala Nami en 2004.

rebecca_sbc_award.jpg

La plupart de ses albums suivants connaîtront le même succès, comme Ujehova Ungu’ Madida et Bayos’ khomba qui lui valent des South African Music Awards en 2009 et en 2013. Le 18 novembre 2013 à Durban, en Afrique du Sud, Rebecca Malope est lauréate du “Best Gospel TV Show Award”, un prix récompensant le meilleur show télévisé de gospel de la SABC (South African Broadcasting Corporation), la radiodiffusion sud-africaine.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire