“Le rock symphonique (ou classical rock) est un sous-genre de rock qui combine des éléments de rock et de musique classique. Apparu dans la seconde moitié des années 1960, il se développe au début des années 1970 et devient populaire au cours de cette même décennie. Le succès du genre diminue à partir de la fin des années 1970 jusqu'à perdre complètement en popularité au cours des années 1980. Le rock symphonique est remis au goût du jour durant les années 1990.”

Terminologie

Le rock symphonique est un sous-genre du rock qui est aussi connu sous le nom de « classical rock ». Le terme « rock symphonique » est souvent utilisé comme un synonyme de « rock progressif » ou est considéré comme une « sous-catégorie » distincte de ce dernier. Dans sa thèse de Ph.D., Suzanne Mary Wilkins définit le rock symphonique comme un sous-genre du rock progressif qui présente les caractéristiques suivantes :
– l’emploi d’instruments classiques et d’une orchestration sophistiquée ;
– la participation d’un groupe de rock ;
– le groupe de rock et l’ensemble classique doivent tous deux jouer un rôle significatif dans la composition de la musique.

Selon un article du magazine musical The Wire, le rock symphonique possède des signatures rythmiques composées, une instrumentation complexe, des tonalités « prétentieuses », une structure « mélodramatique » et des solos « grandiloquents ».

Caractéristiques

Le rock symphonique est une fusion de rock et de musique classique. Le genre se caractérise par des structures complexes, des harmonies riches et des timbres contrastés. Les groupes rattachés au rock symphonique, pour la plupart anglais, mêlent des sonorités propres au rock avec une composition élaborée. Ils associent guitares électriques et batteries avec d’autres instruments comme des hautbois, des violons et des violoncelles. Les mélodies et les crescendos caractéristiques des compositeurs classiques se mêlent à des guitares électriques et des synthétiseurs10. Le clavier reste néanmoins l’instrument central du rock symphonique et a été utilisé par presque tous les groupes liés au genre.

Quand les groupes de rock symphonique ne collaborent pas avec un orchestre, ils incorporent des éléments de musique classique au sein de leurs compositions. Dans plusieurs de leurs albums, Emerson, Lake and Palmer ont réarrangé des œuvres classiques en version rock ; « Pictures at an Exhibition » est par exemple une adaptation de « Tableaux d’une exposition » de Modeste Moussorgski. Les paroles de groupes tels qu’Emerson, Lake and Palmer, Queen and Genesis, King Crimson et Yes reposent en grande partie sur des éléments visuels et des thèmes épiques. La science-fiction est un thème souvent retrouvé dans les chansons de rock symphonique.

En concert, des chansons comme « Nights in White Satin » des Moody Blues, 10538 Overture d’Electric Light Orchestra et Shine On You Crazy Diamond de Pink Floyd sont accompagnées de fumée répandue sur scène, de lasers ou encore, dans le cas de Pink Floyd, de cochons gonflables volants.

Artistes et groupes de rock symphonique

The Mothers or The Mothers Of Invention
The Andrew Oldham Orchestra
The Walker Brothers
Los Relampagos
The Enid
Barclay James Harvest
Marillion
Ekseption
Rick Wakeman
Electric Light Orchestra
Yes
King Crimson
Pink Floyd
Emerson, Lake and Palmer
Queen and Genesis

Instruments typiques

Clavier
Guitare électrique
Batterie
Hautbois
Violon
Violoncelle
Synthétiseur

*Source: wikipedia

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire