“Auteur compositeur , Sana Boy est un reggaeman burkinabé. Il propose dans ses albums une fusion entre reggae, blues sahélien et web Dendé , une musique du terroir mossi utilisant des instruments africains comme le rudga (violon traditionnel), la kora, le bendré (tambour de calebasse), le lunga (talking drum) et le wamdé (calebasse renversée). En 2015, il a reçu le Kunde d'Or (prix du Burkina Faso) du meilleur artiste de reggae. ”

Originaire du centre nord du Burkina Faso, Salif Sana de son vrai nom est issu d’une famille de danseurs, influencé par sa mère adoptive, la chanteuse Ado Gorgo Léontine.

En 1977, il s’installe en Côte d’Ivoire, se forme à la musique, à la danse,aux percussions et au chant. Il lui faut attendre 1997 pour sortir son premier disque, «Gloire» suivi de «Réconciliation» en 1998, «Dernière chance» en 2006, l’année de son premier succès, «Béog Yiinga» en 2009 et «Notre temps» en 2014 .

Son style est une fusion entre reggae, blues sahélien et «web Dendé» , une musique du terroir mossi utilisant des instruments africains comme le rudga (violon traditionnel), la kora, le bendré (tambour de calebasse), le lunga (talking drum) et le wamdé (calebasse renversée). Sa musique milite pour le droit à l’éducation. lui même ayant souffert d’analphabétisme

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sana_Bob

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire