En 2000, Hardos Massamba enregistre son premier opus, L’Afrique qui pleure, révélant un style afro-folk épuré à base de guitare électro-acoustique, voix, percussions et chœurs, soutenant des textes dénonçant l’injustice et les conflits interethniques, et prônant la liberté, l’amour, la paix et l’unité africaine.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire