Auteur, compositeur, guitariste, poète et chansonnier originaire du Congo Brazzaville, Hardos Massamba débute dans la chanson en intégrant la chorale de l’église de son quartier, en 1994, tout en s’initiant à la guitare. Il s’illustre en 1996 par sa voix aigue et ses chansons afro-folk à base de guitare électro-acoustique, voix, percussions et chœurs, relatant les douleurs des Africains. Dès lors, on le compare aux atalakus congolais qui incarnent l’art oratoire et jouent plus ou moins le même rôle que les griots en Afrique de l’Ouest. Auteur, compositeur, guitariste, chanteur, Hardos Massamba au look traditionnel, popularise dans une version électro-acoustique les rythmes du Congo, relatant en français les maux de son peuple.”

Après avoir monté son propre groupe avec lequel il met au point un répertoire, Hardos Massamba enregistre en 2000 son premier opus, L’Afrique qui pleure, révélant un style afro-folk épuré, soutenant des textes dénonçant l’injustice et les conflits interethniques, et prônant la liberté, l’amour, la paix et l’unité africaine.

En 2014, Hardos Massamba fait un featuring sur le titre « Mputu yo » de la compilation éponyme du collectif afro-rap congolais Diable Rouge Concept, aux côtés de Skraz Noiz, Fal Kuandenga, Improdeus et Khardinaal

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire