Titres:
1. Oyimbo
2. Eh Oh
3. Day by Day
4. Demo crazy
5. Do you know
6. You better ask yourself
7. One two
8. Tell me
9. They will run
10. Tension grip Africa
11. Dem funny
12. Lets make History ”

Avec l’album « Day By Day », enregistré à Londres (Angleterre) et sorti en 2008, Femi Kuti franchit un cap décisif en réussissant à rénover l’esthétique de l’afro-beat avec des propositions inspirées des maîtres du jazz moderne que sont Miles Davis et John Coltrane, sans toutefois en diluer la puissance démentielle. « Day by Day » sera nominé en 2010 aux Grammy Awards (USA) dans la catégorie « Meilleur album world musique de l’année ». L’année 2010 fut une année faste pour le musicien nigérian puisque le 11 juin, il participait à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, en interprétant « Beng Beng Beng »…

Dans cet opus, Femi Kuti s’est tourné vers la trompette et le piano, et s’est entouré d’artistes comme la chanteuse Julia Sarr (« Day By Day ») et les guitaristes Keziah Jones et Sébastien Martel (« Tell me » et « Dem funny »). A noter également la présence de son fils de 13 ans Made Kuti, sur le titre « One two ».

Femi Kuti
Né le 12 Juin 1962 à Londres (Angleterre), militant engagé, auteur-compositeur, interprète, trompettiste et saxophoniste comme son père Fela Anikulapo Kuti, l’héritier Olufela Olufemi Anikulapo Kuti aka Femi Kuti se démarque de ce dernier par ses idées tout en développant l’afro-beat paternel. Alors que son père avait choisi comme devise « la musique est l’arme du futur », lui, il opte pour « la musique ramènera l’Afrique sur la carte du monde »…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire