“Née le 22 mai 1961 à Londres, en Angleterre, Omoyeni Anikulapo Kuti aka Yeni Kuti est auteure-compositrice, chanteuse, danseuse, actrice et cogérante du club familial New Afrika Shrine aux côtés de son frère aîné Femi Kuti.”

Une famille de musiciens et activistes

Yeni Kuti est descendante de Funmilayo Ransome Kuti, de son vrai nom Francis Abigail Olufunmilayo Thomas (1900-1978) institutrice, figure de proue du combat nationaliste et militante nigériane des droits des femmes. Elle est née d’une mère anglaise et d’un père nigérian, Fela Anikulapo Kuti qui avait comme devise « la musique est l’arme du futur ». Son paternel est le créateur de l’afro-beat, avec son ami d’enfance batteur et excellent exceptionnel Tony Allen. Yeni est la sœur de Femi, Seun et Sola, et tante de Made Kuti (fils de Femi), tous poursuivant l’œuvre paternelle aussi bien au niveau musical que politique et philosophique.

Son parcours

A l’âge de 2 ans, Yeni Kuti quitte l’Angleterre pour le Nigeria et Lagos où elle a fait ses études primaires, secondaires et universitaires. C’est là qu’elle obtient son diplôme en journalisme au Nigerian Institute of Journalism (Institut nigérian de journalisme). Après avoir abandonné son travail de styliste, elle rejoint en 1986 comme choriste et danseuse le groupe Positive Force de son frère aîné Femi, participant à plusieurs tournées internationales et à l’enregistrement de la plupart de leurs albums : « No Cause For Alarm? » (1989), « M.Y.O.B. (Mind Your Own Business) » et « Femi Anikulapo Kuti and The Positive Force » (1991), « Wonder Wonder » (1995), « Shoki Shoki » (1998), « What Will Tomorrow Bring » (1999), « Fight To Win » (2001) ou encore « Day By Day » (2008), « Africa for Africa » (2010), « No Place For My Dream » (2013), « One people One world » (2018)…

Afrobics Dance For Felabration

Yeni Kuti, surnommée Queen of Dance, est l’initiatrice de « Afrobics Dance For Felabration », un concours de danse d’inspiration afro-beat qui détecte de jeunes talents avant la « Felabration, la célébration annuelle de la vie et de la musique de Fela Kuti qui a lieu au New Afrika Shrine à Ikeja, Lagos.

Yeni Kuti et le cinéma

Parallèlement à sa carrière dans la musique, Yeni est aussi actrice, jouant par exemple son propre rôle dans le film documentaire « Finding Fela ! » réalisé en 2014 par Alex Gibney, aux côtés de ses frères Femi et Seun.
« Alex Gibney porte un regard sur la vie, la musique, le combat politique et culturel du génie de l’afro-beat, Fela Anikulapo Kuti, dont la persécution politique, le mode de vie peu orthodoxe, et le SIDA, en a fait l’un des musiciens les plus controversés. Il est aujourd’hui la figure de proue du spectacle de Broadway au succès phénoménal ».

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire