Avec la disparition du bassiste sénégalais Habib Faye, survenue ce mercredi 25 avril 2018 à Paris, suite à une maladie qui avait nécessité son hospitalisation dans la capitale française, le monde musical perd l'un de ses plus grands talents. ”

Né en 1964 à Dakar, dans une famille de musiciens, Habib Faye est le petit frère de Adama Faye, Vieux Mac Faye et Lamine Faye aka Lemzo. Auteur-compositeur, arrangeur, bassiste, claviériste, guitariste et fondateur du groupe afro-jazz Habib Faye Quartet, nominé aux Grammy’s, Habib Faye s’était révélé comme « sideman » de Youssou Ndour & Super Etoile de Dakar dont il était le directeur musical avant de développer une carrière solo. La trajectoire de sa carrière a connu une certaine forme d’évolution qui se justifie à partir du triptyque : histoire, vision et idéal. Celui qui a collaboré avec de nombreux artistes de talents africains, européens ou américains, avait une vision avant-gardiste au service de la musique africaine et un idéal consistant à produire une nouvelle musique africaine.

Salut l’artiste… Que la terre lui soit légère !!!

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire