“Instrument de la famille des membranophones, le dumbak (ou ki-dumbak) est un tabla d’origine arabe fait de terre cuite et de peau de chèvre. On le retrouve dans toute l'Afrique de l'Est et en particulier à Zanzibar et en Tanzanie où il est joué dans les cérémonies de mariage. ”

La peau est fixée au corps du tambour par des cordelettes en coton. Certains ethnomusicologues situent son origine en Égypte. Il était utilisé originellement dans les ensembles traditionnels avant qu’il ne soit incorporé dans les orchestres modernes. Il est présent dans le monde arabe et les pays de taarab d’Afrique de l’Est.

Le dumbak se joue posé sur les genoux de l’instrumentiste qui frappe la peau des deux mains. Pour avoir des sons graves et sourds, il frappe la peau en son centre et pour les sons aigus et clairs, il la frappe sur les bords.

De nos jours, on trouve des dumbaks en aluminium et en peau synthétique.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire