Titres: Face A :
1. E'mma
2. On verra ça
3. Samala
4. Kambe Face B :
1. Afrika Lelly
2. Soye
3. Baounane
4. Nanso
5. Touty Yolle Tracks: Face A :
1. E'mma
2. On verra ça
3. Samala
4. Kambe Face B :
1. Afrika Lelly
2. Soye
3. Baounane
4. Nanso
5. Touty Yolle. ”

La parution, en 1980 de leur l’opus « E’mma Africa » vient confirmer la notoriété de Touré Kunda, grâce notamment à « M’ma » (« maman » en soninké), un titre au riddim reggae dénonçant l’apartheid et les injustices et qui deviendra leur méga tube international sous l’intitulé « Em’ma » ou « Emma ».

Ex Ismaïla do Sixu Touré, le groupe Touré Kunda (la famille éléphant) a largement contribué à valoriser le versant casamançais de la scène musicale sénégalaise, se révélant notamment en 1979 avec « M’Ma », « E’mma », « Em’ma » ou « Emma »), un titre au beat reggae et « soninkara » (soninké) dénonçant l’apartheid et les injustices et devenu un méga tube. Le groupe accueillera successivement d’autres frères comme Amadou (disparu en 1983), Ousmane Touré puis Amidou Touré aka Séta avant de revenir à ses deux initiateurs…

Fiche:

Paroles, musique, percussions, voix – Ismaïla Touré & Sixu Touré

Paroles – Sango (A2)

Arrangements – Jean-Claude Bonnaventure, Roger Dru, Touré Kunda

Production / Direction artistique – Pascal Mattioco

Production / Réalisation – A. Georges Crespin

Enregistrements / Mixage – Studio CBE

Label : Celluloïd

Distribution – Discodis

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire