“Par ses mélodies incantatoires, le quartet féminin Gargar ravive avec passion les traditions musicales de la région nord-orientale du Kenya. Accompagné d'une orchestration contemporaine, cet ensemble vocal, issu de la communauté de femmes Bismillahi revisite des pans entiers du patrimoine Somali, peuple de la corne de l'Afrique. ”

Aids Wadila

Gargar (anciennement connu sous le nom Bismillahi Gargar ) est un groupe de femmes kenyanes d’origine somalienne de Garissa , du Nord Est du Kenya.Le nom du groupe d’origine somalienne signifie « Réunir ».

Gargar fait partie d’un groupe de femmes en autonomie financière originaire de Garissa , appelé Bismillahi Gargar. Formé en 2003, il a pour objectif de rappeler aux gens leur culture traditionnelle , et l’autonomie des femmes à travers la musique , la vannerie, le tissage et d’autres activités économiques .

Gargar est venu à la scène en 2008 , finaliste du programme « Spotlight on Kenyan Music » . Leur titre « Aids Wadila » ( sida tue ) a été présenté en vedette sur la compilation Kenyan Music Vol 4 sortie la même année .

En 2010 , sort leur premier CD Garissa Express enregistré et produit à Ketebul studios de musique sur une période de deux ans les membres du groupe faisant des allers retours entre Garissa et Nairobi .

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire