“Originaire d’Abidjan, le professeur Georges Niangoran Bouah était anthropologue et universitaire. ”

Le Professeur Niangoran Bouah a fait des études en sciences sociales en France. Chercheur au CNRS de Paris de 1956 à 1961, il est retourné dans son pays sur les traces de ses ancêtres, à l’écoute des chefs traditionnels. Ancien directeur du Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, ethnomusicologue de l’Université d’Abidjan, directeur du département scientifique des lettres, art, musique et musicologie, il a fait de nombreuses recherches sur les cultures de son pays et a inventé le concept de drummologie, révélant l’importance des tambours dans les manifestations politiques et religieuses. Il a publié de nombreuses études sur les civilisations ivoiriennes :

– «~La division du temps et le calendrier rituel des peuples lagunaires de Côte d’Ivoire~»,
– «~Les Akan~»,
– «~Atlas de la Côte-d’Ivoire~»,
– «~L’Univers akan des poids à peser l’or~»,
– «~Poids à peser l’or et problèmes de l’écriture chez les Akan de Côte-d’Ivoire et du Ghana

et plusieurs ouvrages sur le concept de drummologie :

– «~Introduction à la drummologie~» (1980)
– «~Introduction à la drummologie II~» (Djomlo) (1982).

Il est décédé le 26 Mars 2002 à Abidjan.

Sources :
http://www.africultures.com
http://www.reseauivoire.net
http://etudesafricaines.revues.org Anthropologue, universitaire, né en 1935 et originaire d’Abidjan, Georges Niangoran Bouah a fait des études en sciences sociales en France. Chercheur au CNRS de Paris de 1956 à 1961, il est retourné dans son pays sur les traces de ses ancêtres, à l’écoute des chefs traditionnels. Ancien directeur du Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, ethnomusicologue de l’Université d’Abidjan, directeur du département scientifique des lettres, art, musique et musicologie, il a fait de nombreuses recherches sur les cultures de son pays et a inventé le concept de drummologie, révélant l’importance des tambours dans les manifestations politiques et religieusesIl a publié de nombreuses études sur les civilisations ivoiriennes (La division du temps et le calendrier rituel des peuples lagunaires de Côte d’Ivoire, « Les Akan », Atlas de la Côte-d’Ivoire, L’Univers akan des poids à peser l’or, « Poids à peser l’or et problèmes de l’écriture chez les Akan de Côte-d’Ivoire et du Ghana ») et plusieurs ouvrages sur le concept de drummologie : Introduction à la drummologie (1980) et Introduction à la drummologie II (Djomlo) (1982). Il est décédé le 26 Mars 2002 à Abidjan.

Sources :

http://www.africultures.com

http://www.reseauivoire.net

http://etudesafricaines.revues.org

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille