“La gujira est un genre musical originaire de la région orientale de Cuba. Il est dérivé du "punto cubano", un genre chanté de la musique cubaine, apparenté à un art poétique accompagné de musique. En argot, le mot guajiro est utilisé pour désigner le paysan ("campesino"). La guajira fait référence aux origines et aux thèmes ruraux de la musique qui est aussi appelée "musique paysanne" ou "cuban country".”

La tradition attribue la paternité du genre au compositeur Jorge Anckermann (La Havane 1877-1941), avec le morceau « El Arroyo que murmura ».

La Guajira est une chanson traditionnellement accompagnée par une guitare qui utilise un rythme lent, proche du son cubain. En tant que danse, elle est composée d’une alternance de mesures à 6/8 et à 3/4. Les temps forts sont au nombre de cinq, sans que la danse soit mesurée à cinq temps.

Les paroles (qui utilisent beaucoup le décasyllabe, « decima » en espagnol) évoquent généralement la vie rurale ou des histoires d’amour.

La guajira la plus célèbre est « Guantanamera », composée en 1928 par Joseíto Fernández. Le mouvement de guajira est très fréquent dans la musique de Ravel, du Scherzo de son « Quatuor à cordes » à la première mélodie de « Don Quichotte à Dulcinée ». Dans « West Side Story » de Leonard Bernstein, la chanson « America » est également notée sur cette alternance de mesures.

Principaux artistes
Parmi les principaux artistes et groupes de guajira, on peut citer :
Joseíto Fernández
Beny Moré
Nico Saquito
Compay Segundo
Virgilio Soto
Celina Gonzalez
Guillermo Portabales
Chanito Isidrón
Conjunto Los Pinares
Pio Leyva
Parranda Spirituana
Ibrahim Ferrer
Conjunto Los Montunos
Conjunto Artístico XX Aniversario
Eduardo Saborit
Justo Vega
Adolfo Alonso
Celina Y Reutilio
Dúo Los Compadres
La India de Oriente
Orquesta Aragón
Cachao
Buena Vista Social Club
Puntillita
Albita

*Sources :
wikipedia
https://www.americas-fr.com/

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire