cd_sobindo.jpg
Mariamagbé Keïta dite «~Mama Keïta~» fait partie des vocalistes guinéennes originaires de Kankan, sa ville natale en Guinée. Adepte d'un mandingo fusion aux couleurs salsa, funk ou acoustiques, elle s'est révélée dès 1983 à son arrivée à Abidjan en Côte d’Ivoire. Elle fait partie des vocalistes guinéennes originaires de Kankan. Adepte d'un "mandingo fusion" aux couleurs funk, salsa, elle s'est révélé dès 1983 à son arrivée à Abidjan en Côte d'Ivoire.”

Denilou


Descendante de la famille des nobles, Mama Keïta est, malgré les réticences paternelles, prise très jeune par le virus de la danse et de la musique, animant les fêtes (mariages, naissances) et autres manifestations de quartier. Plus tard, elle intègre l’Ensemble Théâtral de Kankan avant de rejoindre Abidjan ([Côte d’Ivoire) et Baba Djan pour une musique de fusion.

cd_sobindo.jpg

Installée ensuite à Paris (France), elle enregistre Paris Bimo (Mi Cora Son – 1995), pose en 1996 sa magnifique voix sur l’album Sobindo de son compatriote Djéli Moussa Diawara (petit frère de Mory Kanté) puis sort Denilou (Mi Cora Son / Night & Day – 1998).

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire