“Fille d'Antonio Ramos alias Toy de Bibia, guitariste du groupe légendaire Voz di Cabo Verde, Mariana Ramos a choisi un style éclectique aux confluents du jazz, de la morna et des musiques brésiliennes. Mariana Ramos is Antonio Ramos's daughter, the guitarist of legendary group Voz de Cabo Verde. She chose to sing personal compositions and works of capeverdian composers in a personal style crossing jazz, Brazilian music and morna. ”

Mornador


La fille de Toy de Bibia

Née à Dakar, Mariana Ramos a grandi dans une famille de musiciens (son père Toy Ramos alias Toy de Bibia). Cette artiste qui vit aujourd’hui en France. a étudié la musique en France, évolué dans le milieu du jazz parisien où sa voix original dans les milieux professionnelles. Elle tente également une carrière de comédienne en jouant dans la pièce de théâtre Oyé Luna montée par Richard Demarcy.

Di Dor Em Dor

En 2000, elle signe son premier album, Di Dor Em Dor où elle chante dans un style éclectique une série de compositions de grands noms de la musique capverdienne comme Teofilo Chantre, Vlu, Figueira Mariano, Daniel Spencer et Nazalio Fortes sans oublier Eugenio Tavares, le grand auteur compositeur, auteur du titre «~Força de Cretcheu~». Elle participe les années suivantes à plusieurs albums : elle chante «~Di Dor em Or~» en duo avec Teofilo Chantre sur Noite de Cabo Verde no Zénith, interprète « Palco da Vida » sur Atlanticoblues, s’offre avec le titre «~Intentaçon d’Carnaval~» un duo avec Tchala sur Alò Alò Mindelo et participe en 2004 au CD collectif Crianças di Terra réalisé par Nando Da Cruz au profit de «~SOS Aldeia Cabo Verde~».

Un style aux confluents du jazz, de la morna et du Brésil.

La même année sort son second album, Bibia qui réunit de très belles compositions (Ano Nobo, Manuel d’Novas, Teofilo Chantre, Mario Lucio) et confirme ses choix artistiques aux confluents du Brésil, de l’Afrique et du jazz. Sorti en 2008, Mornador où elle réunit dans un style ouvert et métissé, des compositions personnelles et des oeuvres de compositeurs contemporains (Téofilo Chantre, Jorge Humberto, Boy Gé Mendès, Toy de Bibia) lui assure une première vraie reconnaissance internationale qui lui vaut de tourner en Europe et en Afrique.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire