Titres:
Face A :
1. Mariquinha (Discothèque Version) Face B :
1. Mariquinha ”

En 1991, Bonga sort chez Discossete le single Mariquinha, un un appel au changement politique – en douceur – en Angola, devenu un méga hit (plus de 980.000 vues sur youtube).

Ses textes empreints de poésie reflètent la révolte de l’homme colonisé que l’on dépossède de son identité.

“Avec Bonga, nous assistons à la montée heureuse d’un style musical africain qui nourrit l’âme et réconforte l’esprit. On ne doit ni le confondre avec le Brésil, ni moins encore avec le Portugal : c’est l’Angola, le berceau de bien des musiques connues dans le monde.

La richesse du semba et toutes les chansons spirituelles-nostalgiques de Bonga se doivent fondamentalement à sa voix particulière et à sa prise de conscience à l’égard de sa tradition, valeur incontestée depuis sa divulgation conséquente”.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire